Trois soldats britanniques tués au cours de la Première Guerre mondiale sont finalement enterrés en France plus de 100 ans après leur mort

Trois soldats britanniques tués au cours de la Première Guerre mondiale sont finalement enterrés en France plus de 100 ans après leur mort

TROIS soldats britanniques tués au cours de la Première Guerre mondiale ont finalement été inhumés plus de 100 ans après leur mort.

Les soldats Henry Wallington et Frank Mead, du 23e bataillon (comté de London), ont été enterrés avec tous les honneurs militaires – aux côtés d'un soldat britannique non identifié ayant servi dans le même régiment.

7

Les cercueils de deux jeunes soldats et d'un soldat inconnu qui ont combattu pendant la Première Guerre mondiale, lors d'un service funéraire au cimetière britannique de Hermies Hill, près d'Albert, en FranceCrédit: PA: Press Association

Les restes des trois ont été découverts sur le champ de bataille près d'Anneux en février 2016.

Les recherches suggèrent que les soldats Wallington et Mead ont été tués le 3 décembre 1917, lors de la bataille de Cambrai – qui a marqué la première utilisation à grande échelle de chars d'assaut – alors qu'ils avaient tous les deux 20 ans.

Le seul artefact retrouvé chez eux qui donne un indice sur leur identité est un titre unique à l'épaule du 23e bataillon (comté de London).

Après des recherches approfondies, le Centre de secours et de compassion du ministère de la Défense [JCCC] réduit le nombre de candidats à neuf noms possibles et utilisé la généalogie pour retrouver les membres survivants afin de pouvoir prélever des échantillons d'ADN.

Deux tests ont donné des résultats positifs, identifiant Ptes Wallington et Mead.

BATAILLE DE CAMBRAI

À l'aube du 20 novembre 1917, la Troisième Armée britannique lança une attaque contre Cambrai en utilisant le plus grand nombre de chars jusqu'à présent dans le conflit.

Mais plus de la moitié étaient hors d’action à la fin de la première journée, malgré le fait que les forces britanniques avaient avancé d’environ cinq milles.

Les soldats ont été obligés de battre en retraite au cours des prochains jours et au début du mois de décembre, à la fin du combat, plus de 80 000 hommes des deux camps ont été blessés, portés disparus ou tués.

Margot Bains, la nièce du soldat Wallington, et Paul et Chris Mead, les deux petits-neveux du soldat Mead, étaient parmi ceux qui ont assisté aux funérailles dans le nord de la France aujourd'hui.

Né à Peckham en 1896 de Joseph Henry Wallington et Edith Bennett, Henry Wallington avait 22 ans quand il fut tué.

Il avait trois soeurs, Dorothy, Mabel et Grace, et deux demi-frères, Joseph et Walter.

C'est par l'intermédiaire de Walter que le JCCC a pu obtenir une correspondance ADN positive et retrouver sa nièce, Margot.

Mme Bains, du Lincolnshire, a déclaré: "Cela a été magnifique, très émouvant. Nous ne savions pas à propos de Henry, nous ne savions pas qu'il existait du tout."

'TRÈS ÉMOUVANT'

Également né à Peckham, mais un an plus tôt, Frank Mead était le fils de Thomas Mead et d'Elizabeth Louisa Rutland. Il est mort à 23 ans.

Par l'intermédiaire de son frère Reginald, le JCCC a prélevé un échantillon d'ADN et retracé ses arrière-neveux, Paul Mead, qui vit en Californie, et Chris Mead, de Huntingdon, dans le Cambridgeshire.

Chris Mead, qui se rendra mercredi pour la première fois dans la région où son grand-oncle est décédé au combat, a déclaré: "Nous ne pouvions pas le croire quand nous avons entendu.

"C’était une période riche en émotions et nous n’avons jamais rêvé de quelque chose comme ça.

"Ce fut une expérience fantastique, un événement incroyable et très émouvant.

"Mon père est décédé il y a quatre ans, mais il avait gardé toutes les lettres de Frank. Nous avions reçu les lettres des tranchées mais nous ne savions pas où il était (Frank). Nous sommes simplement reconnaissants d'avoir l'occasion de raconter son histoire. . "

Les trois soldats ont été retrouvés dans un jardin à l'arrière du village d'Anneux lorsque le propriétaire a creusé une tranchée pour un tuyau de drainage.

Une montre-bracelet, un bracelet en argent et des restes d'uniformes de l'armée britannique ont également été découverts mais n'ont pas pu fournir d'autres indices pour identifier le troisième homme. L'enquête se poursuit.

Chaque année, les restes d’une quarantaine de soldats britanniques décédés au cours de la Première Guerre mondiale se trouvent sur les anciens champs de bataille de l’Europe.

  Les membres de la famille de deux jeunes soldats tués au cours de la Première Guerre mondiale assistent aujourd'hui à leur cérémonie d'inhumation

7

Les membres de la famille de deux jeunes soldats tués au cours de la Première Guerre mondiale assistent aujourd'hui à leur cérémonie d'inhumationCrédit: PA: Press Association
  La bataille de Cambrai a vu la première utilisation à grande échelle de chars dans la bataille

7

La bataille de Cambrai a vu la première utilisation à grande échelle de chars dans la batailleCrédit: Alamy
  Les corps des deux soldats et de la troisième soudure ont été découverts sur l'ancien champ de bataille d'Anneux en février 2016.

7

Les corps des deux soldats et de la troisième soudure ont été découverts sur l'ancien champ de bataille d'Anneux en février 2016.Crédit: PA: Press Association
  Le soldat Frank Mead avait 23 ans quand il a été tué

7

Le soldat Frank Mead avait 23 ans quand il a été tuéCrédit: PA: Press Association
  Des soldats du régiment royal de la princesse de Galles portaient les cercueils

7

Des soldats du régiment royal de la princesse de Galles portaient les cercueilsCrédit: PA: Press Association
  Au cours de la cérémonie, les cercueils ont été enterrés après que des membres de la famille eurent lu les lectures, un salut tiré et le dernier billet joué.

7

Au cours de la cérémonie, les cercueils ont été enterrés après que des membres de la famille eurent lu les lectures, un salut tiré et le dernier billet joué.Crédit: PA: Press Association


Nous payons pour vos histoires! Avez-vous une histoire pour l'équipe de presse de Sun Online? Envoyez-nous un email à tips@the-sun.co.uk ou appelez le 0207 782 4368. Vous pouvez nous WhatsApp au 07810 791 502. Nous payons aussi pour les vidéos. Cliquez ici pour télécharger le vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *