Jehan Daruvala gagne la course F3 en France

Jehan Daruvala, espoir en F1 en Inde, a remporté samedi sa victoire consécutive dans le Championnat FIA de Formule 3 après avoir pris le deuxième rang sur la grille.

C'était la première fois que le pilote basé à Mumbai remportait la course longue du championnat après sa qualification derrière Jake Hughes. La Formule 3 est maintenant une série de soutien à la Formule 1 avec le Grand Prix de France prévue dimanche. Daruvala, représentant de Prema Racing, avait remporté le sprint à Barcelone le mois dernier.

Hughes, qui a perdu P1 face à l’Indien, a eu le cœur brisé, avant de prendre contact avec Marcus Armstrong alors qu’il se battait pour la position et qu’il se laissait tomber à l’arrière de la grille. Robert Shwartzman a profité de la tourmente pour revendiquer le titre P2 et Pedro Piquet a complété le podium.

Hughes a réussi l’évasion parfaite lorsque les lumières se sont éteintes, se tenant bien en tête et réalisant le tour le plus rapide. Shwartzman a connu des fortunes diverses et est revenu à la 6ème place derrière ses coéquipiers du Prema, ainsi que Piquet et Bent Viscaal.

Daruvala avait brièvement perdu la seconde place devant Piquet avec un début lent, mais a rapidement repris sa place avec un mouvement qui semblait prendre un certain âge. Armstrong et Shwartzman ont suivi leur coéquipier un tour plus tard dans la ligne droite du mistral, alors que le bon départ du Brésilien s'est rapidement effacé, a annoncé fia.com.

Plus en arrière, Juri Vips avait été optimiste avec un dépassement sur Alex Peroni et semblait avoir bougé trop tôt, mais il s'est mérité un deuxième tir et l'a fait compter pour la 6e place.

Le lent début de Daruvala est devenu un souvenir éloigné et il a commencé à exercer des pressions sur le Britannique expérimenté qui se trouvait devant lui, se rapprochant rapidement de DRS. L’Indien a profité de son avantage de pas et a déjoué Hughes dans un mouvement trop facile lorsque le Britannique a mal tourné trop lentement.

La colère l'envahissant, Hughes revint à la traîne du nouveau leader de la course, mais dérapa hors de la piste et perdit presque la seconde place devant Armstrong, qui put voir sa chance s'ouvrir. Le Kiwi se fraya un chemin peu de temps après, à travers le plus petit des trous.

Au lieu de mettre fin à la bataille entre eux, cela ne fit que l'intensifier. Hughes a gardé ses émotions en échec pour revenir habilement en seconde, un tour plus tard, avec l'aide de DRS. Shwartzman a ajouté un troisième nom au combat alors qu'il se rapprochait du Kiwi, avant que le duo profite d'un vacillement inhabituel du pilote anglais. Les deux se sont échappés après avoir été écartés.

Avec Bedlam jouant derrière lui, Daruvala a accumulé une avance solide de 3 secondes devant lui et semblait assuré que la victoire serait gagnée avant le dernier tour. Maintenant en troisième position, une bataille à trois entre Shwartzman, Piquet et Vips a commencé avec peu de temps. La distance qui les séparait était microscopique, mais avec juste un tour à faire, il restait peu de temps à gagner et le trio conservait ses positions sous le drapeau à damier.

Daruvala a été le premier à remporter sa deuxième victoire de la campagne, tandis que Shwartzman a suivi pour un Prema un à deux, avec Piquet en troisième position.

(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel de Business Standard et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *