Tour de France: Geraint Thomas survit à la chute pour terminer en peloton sur la huitième étape

La victoire épique de Thomas de Gendt était sa deuxième victoire d'étape sur le Tour

Le champion en titre Geraint Thomas a perdu du temps contre le duo français Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot après s'être écrasés à 15 km de la fin de la huitième étape du Tour de France.

Le Belge Thomas de Gendt s'est imposé après une échappée d'étape, alors que le Français Alaphilippe a récupéré le maillot jaune lors d'une attaque tardive sur les 230 km de Macon à Saint-Etienne.

Il s’est échappé aux côtés de Pinot, qui a terminé deuxième et troisième. Le Britannique Thomas, âgé de 33 ans, est cinquième au classement général, avec une minute et 12 secondes de retard.

Dimanche, la neuvième étape consiste en une montée de 170,5 km entre Saint-Etienne et Brioude.

"Ce fut un moment clé dans la course"

Le Gallois avait l'air fort, occupant une place près de l'avant du peloton pendant la majeure partie de la journée, mais n'a pas pu éviter les ennuis lorsque le Canadien Michael Gianni Moscon, son coéquipier chez Ineos, est entré en collision avec lui.

Thomas, indemne, s'est empêtré dans le vélo de Moscon, qui s'est brisé en deux.

Avec l'aide de Wout Poels, Thomas a pu se replier dans un peloton très réduit, mais il n'a pas été en mesure de réagir à l'attaque quasi simultanée d'Alaphilippe.

"Je vais bien mais c'était simplement frustrant", a déclaré Thomas à ITV4. «C’était un moment clé dans la course. Woods s’est écrasé et a emporté Gianni et moi et je me suis tout simplement retrouvé empêtré dans le vélo de Gianni.

"Au moment où je suis arrivé au groupe, j'ai été gazé pendant un moment et c'est évidemment à ce moment-là qu'ils ont commencé à sprinter. C'est ennuyeux et frustrant, mais revenir comme avant [is pleasing].

"Si je n'avais pas chuté, j'aurais pu suivre [Pinot and Alaplilippe] et c'est une histoire totalement différente alors.

"Thibaut Pinot et Julian Alaphillipe ont un bon coup de pied et un bon coup de poing. Ce sont les gars à regarder et à battre."

La position de Thomas au classement général n’a pas été affectée, mais il a perdu 39 secondes contre Alaphillipe et 28 contre Pinot, qui ont tous deux récolté des bonus de temps lors de la dernière montée sur la Côte de la Jaillère ainsi que sur la ligne d’arrivée.

Le Britannique Adam Yates a terminé dans le même groupe que Thomas, aux côtés de tous les autres principaux prétendants, pour se hisser au 12ème rang du classement général, à 1 minute 47 secondes derrière Alaphillipe.

Le solo de De Gendt à la victoire

Le superbe solo de De Gendt a couronné une journée qui a commencé avec une échappée de quatre hommes.

Âgé de 32 ans, dont l'unique victoire précédente sur le Tour avait été remporté par le Mont Ventoux en 2016, il a remporté toutes les ascensions classées pour devenir deuxième de la compétition du roi de la montagne derrière son coéquipier Lotto-Soudal, Tim Wellens.

La poursuite s'intensifiant derrière lui, De Gendt s'écarta de Alessandro de Marchi de CCC et repoussa l'accusation tardive de Laphilippe et Pinot.

"Le peloton se fermait et je devais partir en solo pour essayer de rester devant eux", a déclaré De Gendt à ITV4.

«J’avais des jambes incroyables aujourd’hui. J'ai eu une très bonne sensation toute la journée et avec 70 km à faire, j’y ai vraiment commencé à y croire. Ça fait mal. Ça fait vraiment mal."

Résultat de la huitième étape

1. Thomas de Gendt (Bel / Loto-Soudal) 5h 17minutes

2. Thibaut Pinot (Fra / Groupama-FDJ) + 6secs

3. Julian Alaphilippe (Fra / Deceuninck-Quick-Step) Même heure

4. Michael Matthews (Aus / Team Sunweb) + 26secs

5. Peter Sagan (Svk / BORA Hansgrohe) À la même heure

6. Matteo Trentin (Ita / Mitchelton-Scott)

7. Xandro Meurisse (Bel / Wanty-Gobert)

8. Greg Van Avermaet (Bel / CCC)

9. Egan Bernal (Col / Équipe Ineos)

10. Geraint Thomas (GB / Team INEOS)

Classification générale

1. Julian Alaphilippe (Fra / Deceuninck-Quick-Step) 34 heures 17 minutes 59 secondes

2. Giulio Ciccone (Ita / Trek-Segafredo) + 23 secondes

3. Thibaut Pinot (Fra / Groupama-FDJ) + 53secs

4. George Bennett (NZ / Team Jumbo-Visma) + 1 minute 10 secondes

5. Geraint Thomas (GB / Team Ineos) + 1mins 12secs

6. Egan Bernal (Col / Equipe Ineos) + 1mins 16secs

7. Steven Kruijswijk (Ned / Équipe Jumbo-Visma) + 1 minute 27 secondes

8. Rigoberto Uran (Col / EF Education First) + 1 minute 38 secondes

9. Jakob Fuglsang (équipe professionnelle Den / Astana) + 1 min 42 s

10. Emanuel Buchmann (Ger / BORA-Hansgrohe) + 1 minute 45secs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *