Top 5: les français à Roland-Garros | TENNIS.com

Top 5: les français à Roland-Garros | TENNIS.com

À l’époque Open du tennis professionnel, seuls deux champions du tournoi le plus prestigieux sur terre battue, l’Open français, ont représenté le pays hôte: le Temple de la renommée Yannick Noah en 1983 et Mary Pierce en 2000.

Le coup d'envoi du tournoi étant donné dans quelques jours, un certain nombre de joueurs chercheront à s'imposer à Paris alors qu'ils tentent de mettre fin à ces sécheresses. Voici cinq d’entre eux capables d’affecter leurs tirages respectifs, allant même jusqu’à trouver une place sur le podium d’ici la fin du tournoi.


1. Benoit Paire

Longtemps salué comme l’un des tireurs les plus flamboyants du ATP Tour, les résultats de Paire n’ont pas encore été à la hauteur de ses capacités. Capable de vaincre presque tout le monde, le Français a subi plusieurs pertes inexplicables au cours des deux dernières saisons. Cependant, cette année, il semble que quelque chose cloche pour le joueur âgé de 30 ans: en avril, il a remporté son premier tournoi en quatre ans, remportant le titre du court de terre battue à Marrakech, où il n'avait perdu que deux sets toute la semaine. Paire participera à l’Open de France avec un élan positif après une longue course à Genève. La première tête de série qu’il a pu voir est le numéro 12, Daniil Medvedev, au deuxième tour. Il s’agit d’un match gagnable à condition que son sens de la concentration soit à nouveau présent.


2. Gael Monfils

Sur une série de trois tournois au cours des deux premiers mois de la saison, Monfils a atteint les demi-finales ou mieux, une course comprenant son huitième titre en carrière à Rotterdam. Peu de temps après, ses blessures ont repris sur le favori de la foule et il a été forcé de rester à l'écart pendant plusieurs semaines. Monfils, ancien demi-finaliste de Roland-Garros, s’attache à retrouver ses jambes pour Roland Garros, où il est classé 14e. Il entrera dans le tournoi avec seulement une fiche de 3-3 sur la terre battue, mais il peut espérer une chose: à Madrid, il avait Roger Federer dans les cordes avant que le Suisse n’échange deux points. Si les graines tiennent bon à Paris, il pourrait affronter le finaliste de l’année dernière, Dominic Thiem, au quatrième tour, dans un match qui constituera un test pour les deux joueurs.


3. Caroline Garcia

Cela fait trois ans que Garcia a remporté un titre sur terre battue, quand elle a triomphé chez elle, à Strasbourg, et ses victoires ultérieures en tournois ont été remportées sur des terrains en dur. Malgré tout, Garcia – la seule Française à être classée à Roland Garros cette année – est toujours une menace sur la terre battue, avec son meilleur résultat en simple au Grand Chelem à Paris en 2017, lorsqu'elle a atteint les quarts de finale. L’argile n’a pas été trop gentille avec elle cette année, mais elle est dans la partie supérieure du tableau où il n’ya pas de favori bien défini, y compris la tête de série, Naomi Osaka. La pression de la compétition à domicile a tenu beaucoup de joueurs français au fil des ans, mais si Garcia peut surmonter les obstacles mentaux, il y a de la place pour réussir les matchs sur le terrain.


4. Lucas Pouille

En mars 2018, l’ascension rapide de Pouille dans le classement a atteint son apogée avec le fait qu’il se hisse pour la première fois dans le top 10 mondial. Mais aussi rapide que soit son ascension, le chemin à parcourir a été beaucoup plus rapide car il a traversé une période de récession prolongée qui a duré jusqu'à la fin de l'année. Pour tenter de redresser le navire, il a invité Amelie Mauresmo, membre du Temple de la renommée, à assumer son rôle d’entraîneur pour 2019, et le partenariat a porté ses fruits presque au moment où Pouille se qualifiait pour les demi-finales de l’Open australien. Âgé de 25 ans, il n'a pas été en mesure de poursuivre sur cette lancée à Melbourne et a connu un autre marasme qui dure depuis plusieurs mois. Il a récemment montré des signes avant-coureurs en décrochant son premier titre Challenger à Bordeaux, un stimulant de confiance bien nécessaire. Classé 22e à Paris, Pouille a un tirage favorable qui pourrait lui permettre d’atteindre la deuxième semaine du tournoi, où tout peut arriver.


5. Kristina Mladenovic

Peut-être le joueur français le plus intrigant du tirage au sort, Mladenovic a connu plus de bas que de hauts sur le terrain de singles ces deux dernières années. Il y a eu la percée du Top 10 en simple qui a rapidement été suivie par une série de défaites qui a atteint deux chiffres. L’année dernière, le doublé a été sa grâce lorsqu’elle a remporté l’année avec des victoires à l’Australian Open et aux finales WTA. Désireux de revenir sur la piste en simple, Mladenovic a embauché Sascha Bajin au poste d’entraîneur après sa rupture avec Naomi Osaka, qu’il a aidé à guider vers deux titres de Grand Chelem et le premier rang. Jusqu'à présent, le partenariat a été fructueux. Mladenovic s'est qualifié pour les quarts de finale à Rome après les tours de qualification. Non classée, elle pourrait éventuellement affronter la numéro 2 mondiale Karolina Pliskova au troisième tour et menacer les espoirs de titre de la République tchèque, alors que la Française poursuit son rêve de devenir la première championne féminine de France en près de deux décennies.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *