Société embauchée pour élaborer la stratégie minière polynésienne

Société embauchée pour élaborer la stratégie minière polynésienne

Le gouvernement polynésien a engagé une société française pour élaborer une stratégie minière, y compris sur les fonds marins du territoire.

Photo: Fourni

Une somme de 70 000 USD a été allouée à la société Abyssa pour une période de neuf mois afin d’explorer ce potentiel.

Une étude réalisée par l'Institut IRD en 2016 a établi que la Polynésie française possède du cobalt, du nickel, du manganèse, du titane et du platine, mais la viabilité de l'exploitation minière n'est pas claire.

La propriété est en train d'être contestée, l'opposition indépendantiste revendiquant le droit du territoire à la souveraineté sur toutes les ressources, y compris celles en mer.

En droit français, l'État peut revendiquer les ressources de la Polynésie française si elles sont déclarées d'une valeur stratégique.

Paris détient les droits sur les fonds marins et les plateaux continentaux du territoire, qui seraient également riches en terres rares.

Il y a quatre ans, la France a étendu le plateau continental au-delà de plusieurs de ses territoires d'outre-mer, dont la Nouvelle-Calédonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *