La France va lancer la 5G dans les délais prévus malgré les difficultés de Huawei

L'ARCEP a annoncé mardi que la France prévoyait de lancer son réseau commercial 5G comme prévu en 2020, malgré les problèmes rencontrés par Huawei suite aux actions récentes des Etats-Unis contre l'entreprise chinoise.

Le président de l'ARCEP, Sebastian Soriano, a suggéré que les entreprises de télécommunication puissent toujours passer à tout autre fournisseur si Huawei rencontrait des difficultés, a déclaré Spoutnik.

Soriano a indiqué que la France n’avait pas complètement exclu l’utilisation du matériel Huawei.

Cette évolution intervient alors que les États-Unis s'efforcent de couper complètement les produits de Huawei du marché international, alléguant qu'ils volaient des données.

Quelques jours après avoir signé un décret interdisant aux entreprises américaines d’acheter les équipements de Huawei, les États-Unis ont annoncé lundi l’atténuation temporaire des restrictions imposées aux entreprises américaines utilisant les produits du géant chinois de la technologie.

Ce n'est pas la première fois que la France défie les suggestions américaines.

Le mois dernier, la nation européenne s’était opposée aux négociations commerciales entre l’Union européenne et les États-Unis, qui n’était plus signataire de l’Accord de Paris sur le changement climatique.

"Nous défendons une Europe exemplaire pour le climat [policy]. La France s'oppose au lancement de négociations commerciales avec les États-Unis qui ne sont pas membres de l'Accord de Paris ", avait déclaré le président français Emmanuel Macron.

(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel de Business Standard et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *