9 migrants se dirigeant vers le Royaume-Uni retrouvés au large des côtes françaises | Méridien

Cœur en cendres: gros titres en France après l'incendie de Notre-Dame

Les garde-côtes français ont empêché un petit bateau transportant neuf migrants – dont un garçon souffrant d'hypothermie légère – de traverser la Manche en direction de la Grande-Bretagne.

Les neuf hommes – qui étaient tous des hommes – ont déclaré être des Iraniens.

Ils ont été interceptés par un navire de patrouille à environ 5,5 kilomètres de la côte, à proximité de la Manche. Le groupe a été emmené dans la ville voisine de Calais où il a été remis aux autorités frontalières.

Entre-temps, 32 personnes ont été retrouvées hier dans deux bateaux en traversant la Manche.

La Force frontalière a réagi aux informations faisant état d'un petit bateau avec 11 hommes à bord tôt le matin. Ils étaient également soupçonnés d'être iraniens.

Un homme était inconscient mais des ambulanciers lui ont dit par la suite qu'il était en forme et en bonne santé.

Un deuxième bateau transportant neuf personnes aurait été signalé juste à côté de Folkestone. La police avait reçu un appel 999. Les six hommes, deux femmes et un enfant de 12 ans ont été transférés à des agents de l'immigration.

Le week-end dernier, 42 migrants – dont 10 enfants – ont été découverts traversant la Manche à bord de petits bateaux. Ils ont également été emmenés à Douvres par les autorités.

Les nouveaux chiffres du gouvernement, annoncés cette semaine, ont révélé que plus de 700 migrants avaient planifié ou tenté d'atteindre la Grande-Bretagne par la Manche par petits bateaux. C'était pendant une période de 14 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *