UAE Team Emirates dévoile son short blanc pour le Tour de France 2019

Les équipes du Tour de France lancent souvent de nouvelles bandes pour marquer la plus grande course de l'année, et 2019 n'est pas différent.

Cherchant à se démarquer devant des millions de spectateurs, les équipes changent de couleurs et de kits pour donner le maximum de visibilité possible.

Mais une équipe a opté pour un nouveau design susceptible de diviser l’opinion pour le Tour 2019.

Les Emirats Arabes Unis ont dévoilé leur short blanc pour la course de cette année, qui ira avec leur maillot blanc habituel.

>>> Le nouveau kit standard Bora-Hansgrohe de Peter Sagan dévoilé pour le Tour de France 2019

L’équipe est bien consciente de l’agitation que risque de provoquer la bande, et demande aux fans d’Instagram «Que pensez-vous du short blanc?» Avec un clin d’œil émoji.

Les Emirats Arabes Unis se préparent pour le Tour de France 2019, avec notamment Dan Martin, vainqueur de l’épreuve à deux reprises, Fabio Aru, ancien champion de Vuelta et España, et le sprinteur acharné, Alexander Kristoff.

Fernando Gaviria, le star de l’équipe, a été forcé de rater le Tour en raison d’une blessure persistante au genou.

Les shorts blancs sont considérés par beaucoup comme un péché cardinal du cyclisme, principalement parce qu’ils peuvent presque voir à travers.

Malgré la controverse, de nombreux pros ont opté pour le short blanc dans le passé.



Peter Sagan, Adam Blythe dans sa trousse de champion national britannique, et l’ancienne équipe de Groupama-FDJ ont tous affronté l’opinion publique.

Plus récemment, Mathieu Van der Poel, révélateur de 2019, a opté pour le short blanc lors du Tour des Flandres.

Même le père de Van der Poel, Adrie, légende du cyclo-cross et vainqueur de la Flandre, s’est dit surpris de la décision de changer de short noir.

>>> Julian Alaphilippe veut le maillot jaune lors de la première semaine du Tour de France 2019

Mais il a été révélé par la suite que Van der Poel avait abandonné son short noir habituel pour des raisons tactiques, afin de se distinguer du champion du Luxembourg Bob Jungels.

Les gérants de son équipe Corendon-Circus s’étaient rendu compte, à la porte Dwars de Vlaanderen, qu’il était difficile de sortir Van der Poel du peloton en regardant les tirs en hélicoptère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *