Sasha Zhoya, la star de l'athlétisme, prépare un bras de fer international entre l'Australie et la France

Sasha Zhoya sets new national record for the Boy's U18 110m hurdles (Pic: AAP)

Mis à jour

06 avril 2019 11:52:37

La lutte acharnée entre l'Australie et la France pour la loyauté de Sasha Zhoya devrait passer à un niveau supérieur avec la sensation de la polyvalence de l'adolescence produisant un étalage d'affichages remarquables aux championnats nationaux d'athlétisme.

Points clés:

  • Sasha Zhoya est née à Perth mais a une mère française
  • Zhoya a remporté les médailles d'or junior au 200 m, au 110 m haies et au saut à la perche aux championnats nationaux
  • Zhoya a jusqu'en décembre pour décider quel pays il représentera aux championnats du monde juniors de 2020

Zhoya a remporté sa troisième médaille d'or vendredi, inscrivant le record du monde pour un athlète de 16 ans, qui a remporté le 110 m haies en moins de 18 ans en 13,05 secondes, également un record général australien.

Plus tôt dans la compétition, il était tout aussi dominant dans les victoires au 200m et au saut à la perche des moins de 20 ans, avec sa meilleure performance au saut d'obstacles de 5,65 m à seulement sept centimètres du standard de qualification pour les championnats du monde.

Zhoya est né à Perth, a passé toute sa vie en Australie et se considère comme un Australien.

Mais sa mère est française, le français est la première langue qu’il a apprise en bas âge et la fédération française d’athlétisme peut s’en tenir à la perspective alléchante des Jeux olympiques à domicile à Paris en 2024.

"Ils offrent tous les deux des choses incroyables", a déclaré Zhoya.

"Je veux garder la tête froide et laisser cette décision plus tard dans l’année.

"J'aimerais avoir quelque chose de plus [to say] parce que cela me faciliterait la vie aussi.

"En ce moment, c'est stressant; j'essaie de le garder à l'esprit et de ne pas y penser pendant les compétitions.

"Mais ça me revient vraiment dans la tête toutes les 30 secondes."

Zhoya doit décider d'ici décembre quel pays il représentera aux championnats du monde juniors de 2020 – et potentiellement aux Jeux olympiques de Tokyo.

Son autre grande décision est de savoir dans quel événement il se spécialisera.

"Je n'ai absolument aucune idée pour le moment", a déclaré Zhoya.

"Cela dépend de la progression de mon corps et de mes progrès.

"Tout peut arriver – une blessure peut couper un événement, je veux donc garder les trois événements pour le moment."

Après avoir balayé les épreuves juniors aux championnats nationaux au parc olympique de Sydney, Zhoya a porté son attention sur les épreuves du grand âge.

Vendredi soir, en 10.66, il s’est qualifié pour les demi-finales du 100m, puis est allé directement au tour de qualification du saut à la perche masculin.

Le coureur de l'ACT, Edward Nketia, a été le plus rapide vainqueur du 100 m en chauffage en 10,39. Rohan Browning, Jack Hale et Trae Williams, deux gros canons, ont gardé leur poudre sèche tout en se qualifiant pour la demi-finale samedi.

Maddie Coates a dominé les qualifications lors de la première ronde du 100 m féminin en 11,75, tandis que Riley Day a terminé cinquième en 11,89.

PAA

Les sujets:

sport,

athlétisme,

Australie,

nsw,

homebush-2140

D'abord posté

06 avril 2019 11:27:55

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *