L'Italie à la frontière avec l'Allemagne et la France

L'Italie à la frontière avec l'Allemagne et la France

L'Italie avait besoin d'un vainqueur tardif de Marco Verratti pour vaincre mardi 2-1 la Bosnie-Herzégovine déterminée lors des éliminatoires de l'Euro 2020, tandis que l'Allemagne et la France entassaient les buts dans des victoires déséquilibrées.

Edin Dzeko a renvoyé la Bosnie en tête à Turin, mais Lorenzo Insigne a égalisé peu après la pause et Verratti a bouclé la passe à la 86e minute pour mériter une quatrième victoire sur autant de tentatives de l'équipe de Roberto Mancini dans le Groupe J.

"Je m'attendais aux difficultés, mais nous avons montré la force et la conviction de les renverser", a déclaré Mancini.

"L'important est que nous soyons les premiers dans le groupe."

La France, championne du monde, a rebondi après la défaite du week-end dernier en Turquie avec une victoire sans tracas 4-0 à Andorre.

"Nous avons bien réagi après ne pas avoir retrouvé notre niveau habituel samedi face à une bonne équipe turque. Cela semblait facile aujourd'hui et l'intensité n'a pas été la même, mais nous avons très bien joué", a déclaré l'entraîneur de la France, Didier Deschamps.

Il n’a retenu que quatre des défenseurs de la défaite 2-0 de samedi à Konya, confiant pour la première fois les premiers départs internationaux à Kurt Zouma, Clement Lenglet et Leo Dubois.

Kylian Mbappe a ouvert la marque avec une fin de match ratée à 11 minutes. Wissam Ben Yedder et Florian Thauvin ont ajouté à leur avantage en première demie.

Zouma a signé un quart d'heure de jeu alors que la France récupérait la première place du groupe H après que l'Islande ait battu la Turquie 2 à 1 à Reykjavik pour renforcer l'ambiance dans le camp des visiteurs.

Des responsables turcs avaient dénoncé le "manque de respect" dont l'équipe avait fait preuve à son arrivée en Islande, insatisfaite de devoir attendre plusieurs heures au contrôle des passeports à l'aéroport et soumise à des contrôles de sécurité approfondis.

L'arrière central Ragnar Sigurdsson a inscrit deux buts sur un score de 9 points à égalité avec la France et la Turquie, pour qui Dorukhan Tokoz a été réconforté.

– Allemagne rampante –

L’Allemagne a fait peu de cas de l’Estonie lorsque Serge Gnabry et Marco Reus les ont virés à une victoire écrasante de 8-0 à Mayence.

Gnabry et Reus ont chacun marqué deux buts, tandis que Leon Goretzka, Ilkay Gundogan, Timo Werner et Leroy Sane étaient également à la hauteur, alors que l'Allemagne se battait pour sceller une troisième victoire en trois matches du groupe C.

Les Estrades, l'Estonie, étaient impuissantes face à une jeune et brillante équipe allemande, qui semble avoir maintenant très loin des malheurs de la Coupe du Monde de la Coupe du Monde.

"Des adversaires comme celui-ci ne sont pas la référence pour nous", a averti Reus. "Il était important pour nous de vivre dans le rythme et de mieux nous connaître sur le terrain, mais nous devons rester réalistes."

L'équipe de Joachim Loew est toujours en train de rattraper l'Irlande du Nord après que Paddy McNair ait marqué à quatre minutes de la fin lors d'une victoire 1-0 en Biélorussie.

La Belgique prolonge son départ parfait vers le groupe I avec une défaite 3-0 de l'Ecosse à Bruxelles.

Romelu Lukaku menait un centre d'Eden Hazard à la mi-temps et marquait une seconde en début de seconde période, tandis que Kevin De Bruyne en frappait un autre à la mort.

"C'est une bonne victoire et c'est bien de pouvoir marquer", a déclaré Lukaku. "L'équipe s'améliore à chaque fois."

La Russie a ensuite vaincu Saint-Marin 9-0 par une victoire beaucoup plus nerveuse sur Chypre, grâce à un seul but d'Aleksei Ionov.

Au Pays de Galles, Ryan Giggs a subi deux défaites consécutives. Mate Patkai a marqué 10 minutes de la fin pour permettre à la Hongrie de s'imposer 1-0 à Budapest.

Les Hongrois, la seule équipe à avoir disputé quatre matches dans le groupe E, sont en tête avec neuf points, soit trois de moins que la Slovaquie, vainqueur 5-1 en Azerbaïdjan où Marek Hamsik a marqué deux fois.

Marco Verratti a marqué son deuxième but en trois matchs pour l'Italie

Kylian Mbappe et la France ont eu peu de problèmes contre Andorre

Romelu Lukaku a frappé deux fois pour aider la Belgique à vaincre l'Ecosse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *