Le Sénat français vote pour interdire aux mères portant le foulard d'accompagner leurs enfants en voyage scolaire

Le Sénat français a voté en faveur de l'interdiction du port du foulard lors de l'accompagnement d'enfants lors de voyages scolaires (stock)

Le Sénat français vote pour interdire aux mères qui portent un foulard d'accompagner leurs enfants en voyage scolaire

  • Le Sénat a interdit le port de "symboles religieux ostentatoires"
  • Il est théoriquement de protéger le principe français clé de la laïcité
  • Mais dans la pratique, la nouvelle loi ciblerait spécifiquement les mères musulmanes
  • Le gouvernement d'Emmanuel Macron a annoncé son intention de renverser la nouvelle législation

La France a interdit aux mères de porter le foulard islamique lorsqu'elles accompagnent des enfants en voyage scolaire.

L'interdiction par le Sénat étend les mesures actuelles contre les vêtements, les femmes étant déjà interdites de les porter dans les écoles primaires et secondaires françaises.

Il a été proposé par le parti républicain de centre-droit et vise à renforcer

«laïcité» signifie laïcité, l'un des principes clés de la Constitution française.

Le Sénat français a voté en faveur de l'interdiction du port du foulard lors de l'accompagnement d'enfants lors de voyages scolaires (stock)

Le principe interdit toute implication religieuse dans les affaires du gouvernement et la nouvelle loi interdit spécifiquement le port de "symboles religieux apparents".

Mais dans la pratique, la loi cible les mères musulmanes qui portent souvent le hijab.

Les burqas et les niqabs sont déjà interdits en France mais la nouvelle loi pousse la guerre contre le foulard islamique à un niveau supérieur.

Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice républicaine, a déclaré que l'amendement supprimerait le "vide juridique à combler en ce qui concerne l'application du principe de laïcité lors des visites sur le terrain", selon The Independent.

La loi avait été rejetée par la chambre basse du Parlement mais approuvée par le Sénat par 186 voix contre 100, avec 159 abstentions.

Le gouvernement d'Emmanuel Macron a déclaré qu'il espérait annuler la nouvelle législation à l'Assemblée nationale.

Le gouvernement d’Emmanuel Macron al’intention de renverser le projet de loi adopté par 186 voix contre 100.

Le gouvernement d’Emmanuel Macron al’intention de renverser le projet de loi adopté par 186 voix contre 100.

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a déclaré: "Ce projet de loi va à l'encontre de la décision du Conseil d'Etat et créera de nombreux problèmes pour le développement des voyages scolaires."

Cela a fait craindre que certaines régions à forte population musulmane aient du mal à emmener les élèves en voyage scolaire.

La France n'est pas le seul pays à légiférer contre le foulard. L'Autriche a voté plus tôt cette semaine pour interdire aux filles de le porter à l'école.

L'interdiction visait les "vêtements caractérisés sur le plan idéologique ou religieux" qui couvraient les cheveux d'une personne.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *