La Nouvelle-Zélande prend sa revanche sur la France lors de la journée d'ouverture parfaite sur Paris Sevens | 1 NOUVELLES MAINTENANT

La Nouvelle-Zélande prend sa revanche sur la France lors de la journée d'ouverture parfaite sur Paris Sevens | 1 NOUVELLES MAINTENANT

La Nouvelle-Zélande est invaincue dès le premier jour du Paris Sevens, se qualifiant pour les quarts de finale du tournoi avec des victoires sur l'Ecosse, le Japon et la France.

Partant de l’Ecosse, la Nouvelle-Zélande a été forcée de jouer pour sa première victoire. Regan Ware a ouvert le score après cinq minutes, prenant une avance de 7-0 à la pause.

Après la mi-temps, l'Ecosse menaçait d'être contrariée dès le premier jour. Alec Coombes et Glenn Bryce tentaient de voir la Nouvelle-Zélande suivre le fil 12-7 pour se retrouver dans les derniers instants.

Un dernier essai de Jona Nareki a permis aux Kiwis de niveler leurs scores, avant qu'une conversion parfaite d'Andrew Knewstubb ne donne une victoire 14-12 aux All Blacks Sevens.

Nareki a eu son deuxième essai du jour après seulement deux minutes du prochain match de la Nouvelle-Zélande – contre le Japon – avant que les All Blacks Sevens ne suivent à la traîne. Michael Toloke et Naoki Motomura donnent au Japon une avance de 14-7 à la mi-temps.

La seconde moitié a vu les All Blacks Sevens produire une parade vintage offensive, avec des essais sur Ware, une seconde pour Nareki, Amanaki Nicole et Knewstubb pour voir la Nouvelle-Zélande à domicile 31-14.

Le dernier match de la Nouvelle-Zélande dans la piscine a permis aux Kiwis de venger leur défaite face aux London Sevens le mois dernier, en affrontant la France.

Les hôtes attaquaient en premier, puis Jean Pascal Barraque arrivait au bout de deux minutes à peine, avant que les All Blacks Sevens ne se lancent dans un combat de rappel.

Les tentatives de capitaine Scott Curry, de Sione Molia et d'un autre de Ware ont donné une avance de 17 à 5 à la Nouvelle-Zélande à la fin du deuxième tiers, la France n'ayant réussi qu'un essai de consolation, à nouveau à Barraque pour terminer le jeu en piscine.

La parfaite journée d'ouverture permettra à la Nouvelle-Zélande de faire face à l'Argentine en quarts de finale plus tard dans la nuit, alors que la France affrontera le géant Fidji.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *