La France et l'Espagne au sommet des ours après les attaques sur des moutons

La France et l'Espagne au sommet des ours après les attaques sur des moutons

MADRID: L’Espagne et la France se sont entretenues vendredi 17 mai de la question de savoir comment réagir après l’invasion récente par un ours brun dans les Pyrénées françaises de plusieurs moutons, alarmant le passage des bergers à la frontière.

Claverina, l'un des deux ours slovènes que la France a relâchés dans la nature en octobre dernier pour raviver une population en baisse, aurait tué huit moutons dans la région espagnole de Navarre et dans le nord du pays basque.

Claverina et sa compatriote Sorita, âgée de cinq ans, voient leurs mouvements suivis à travers les colliers électroniques et le couple aime clairement errer.

On sait que Claverina a hiverné encore plus au sud dans les montagnes de la région d’Aragon.

Dans ce que les médias espagnols ont surnommé "le sommet de l'ours", des responsables des deux pays se sont rencontrés à Madrid pour des discussions "techniques", a déclaré le ministère du pays chargé de la transition écologique.

Les responsables, avec l'aide de leurs homologues des gouvernements régionaux des zones touchées, sont convenus "d'accélérer l'échange d'informations sur le suivi des ours" et de leurs activités.

Actuellement, les données provenant des colliers des ours ne sont transmises à la partie espagnole que quelques heures après avoir atteint leurs homologues français, a déclaré un porte-parole du ministère.

Les deux pays souhaitent également renforcer la coopération entre leurs parcs nationaux et leurs forêts.

Un communiqué du ministère indique que Madrid et Paris espèrent "consolider la présence" de l'ours brun dans les Pyrénées après la chasse, qui a vu la population connue de l'est de la région décliner à seulement deux mâles. Claverina et Sorita ont été relâchées dans le cadre de ces efforts.

Selon l'Agence nationale de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), la population totale d'ours est tombée à un moment donné à 40 pour l'ensemble de la région des Pyrénées.

Les données espagnoles indiquent environ 300 ours bruns dans le pays, la majorité à travers les montagnes cantabriques dans l'extrême nord du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *