France sur le Brexit: Pourquoi Macron SO EAGER veut-il sortir le Royaume-Uni de l'UE immédiatement? | La politique | Nouvelles

France sur le Brexit: Pourquoi Macron SO EAGER veut-il sortir le Royaume-Uni de l'UE immédiatement? | La politique | Nouvelles

La Première ministre Theresa May a demandé une prolongation de l'article 50 jusqu'au 30 juin, mais les dirigeants de l'UE devraient proposer un délai plus long, assorti de conditions. La chancelière allemande, Angela Merkel, fait valoir qu'une courte prolongation jusqu'au 30 juin ne donnerait probablement pas assez de temps pour sortir de l'impasse à Westminster. Mais le président français, Emmanuel Macron, envisagerait une très courte prolongation, peut-être même juste avant les élections européennes. Les 27 États membres de l'UE doivent s'accorder sur une extension.

Alors pourquoi Macron est-il pressé?

Tout se résume essentiellement à la remarque faite mercredi soir par M. Macron: "Je suis profondément convaincu que nous sommes en train de réaliser une renaissance européenne, et je ne veux pas que le sujet du Brexit vienne nous gêner."

Le Brexit monopolise l'agenda européen, au détriment d'autres questions importantes et des prochaines élections des eurodéputés.

BREXIT EXPLIQUÉ: Qu'est-ce que l'union douanière? Un guide vraiment simple

Des sujets importants pour la France, tels que la politique climatique et la nécessité de renforcer les défenses de l’Europe contre la montée des puissances industrielles chinoises et américaines, cèdent le pas au Brexit.

Et avec les élections européennes de mai, la France voudra empêcher le Brexit de se propager dans la politique intérieure française.

La stratégie de M. Macron en Europe consiste à présenter son parti comme une occasion de faire progresser l’Europe après le Brexit et d’éliminer les politiques d'extrême droite.

Une petite minorité en France est favorable à un «Frexit», alors que M. Macron est résolument pro-européen.

Certains craignent que le Brexit ne divise l'Union européenne, ses débats divisifs menaçant de saper l'unité européenne et de secourir les nationalistes de droite à travers l'Europe.

Des analyses ont montré que la France subirait les dommages économiques les plus importants dus au Brexit du fait de ses liens étroits avec la Grande-Bretagne, et M. Macron s'efforcera de minimiser les effets tardifs et prolongés d'une incertitude prolongée.

Mercredi, M. Macron a déclaré: «Le temps des décisions est venu.

"Pendant deux ans, nous avons négocié un accord de retrait, nous avons passé beaucoup de temps et nous devons maintenant prendre les décisions.

BREXIT EXPLIQUE: Qu'est-ce que le backstop? Un guide vraiment simple

«Je suis impatient d’entendre Theresa May. Pour moi rien n'est garanti, rien, surtout quand j'entends les rumeurs, pas de longue prolongation [is guaranteed]. "

«Nous devons comprendre aujourd'hui pourquoi cette demande est faite, quel est le projet politique qui la justifie et quelles sont les propositions claires.

«À ce stade de mon les yeux rien n'est décidé. "

Il a ajouté que les dirigeants auraient besoin de "beaucoup de calme, de détermination et de sang-froid" pour faire passer le Brexit sur la ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *