Chine. La femme de l'ex-chef d'Interpol a abusé du droit français – Actualités – NHK WORLD

Chine. La femme de l'ex-chef d'Interpol a abusé du droit français - Actualités - NHK WORLD

La Chine a accusé la femme d'un ancien chef de l'Organisation internationale de police criminelle, ou Interpol, d'avoir abusé de la loi française en demandant l'asile en France.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a exprimé son point de vue mercredi.

Les médias français ont rapporté que la France avait accordé à Grace Meng et à ses deux enfants le statut de réfugié plus tôt ce mois-ci. Meng a affirmé qu'elle était en danger en Chine et que son mari était victime de persécution politique dans leur pays.

Le mari de Meng, Meng Hongwei, a été interpellé lors d'une visite en Chine l'année dernière. Depuis, il a démissionné de son poste et a été accusé de corruption.

Le porte-parole a déclaré aux journalistes qu'il n'était pas au courant des détails. Mais il a dit qu'il s'agissait d'une affaire pénale typique et non liée à des facteurs politiques.

Il a dit que si l'épouse de Meng avait demandé l'asile en France, c'était un abus total des procédures légales en France.

Il a également déclaré que la confiance mutuelle était la base d'un développement sain et stable des relations entre les deux pays. Il a ajouté que la Chine espérait pouvoir coopérer avec la France pour traiter la question conformément à la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *