Van Garderen abandonne le Tour de France avec une main cassée – VeloNews.com

Van Garderen abandonne le Tour de France avec une main cassée - VeloNews.com

Tejay van Garderen abandonne le Tour de France après s'être cassé la main gauche dans une chute vendredi

L’Américain Tejay van Garderen a quitté le Tour de France.

Van Garderen (EF Education First) s'est retiré de la course vendredi soir après s'être cassé la main gauche dans une chute lors de la septième étape, selon un communiqué de l'équipe.

Van Garderen a été pris dans un entassement qui a eu lieu à quelques kilomètres de l’étape des 230 km entre Belfort et Chalon-sur-Saône. Van Garderen aurait frappé une île de circulation, ce qui l'a fait tomber lourdement sur la main et le visage. Le crash a également tué Mike Teunissen de Jumbo-Visma.

Le crash est dû à une "erreur personnelle", a déclaré van Garderen dans un communiqué.

«Je regardais ma moto parce que je voyais quelque chose qui s’y attachait, comme un morceau de papier, alors je baissais les yeux et j’atteignais un point médian», a déclaré Van Garderen. "Je n'ai à blâmer personne d'autre que moi-même et j'espère vraiment que personne d'autre ne sera blessé à cause de moi."

Les images de van Garderen après l’accident montrent des écorchures au visage et aux bras. Selon l'équipe, Van Garderen a subi une inspection médicale juste après l'accident et a remonté son vélo après qu'il ait été jugé OK pour continuer. Il a terminé le reste de l'étape, mais a perdu le contact avec le groupe de tête dans les cinq derniers kilomètres.

Après l’étape, van Garderen a été soigné par des médecins d’équipe et a subi une radiographie. L'imagerie a confirmé que l'Américain s'était cassé un os à la main.

Dans la libération de l’équipe, Kevin Sprouse, médecin de longue date, a déclaré que van Garderen avait subi une "fracture non déplacée" à la base du pouce.

«Après l’étape d’aujourd’hui, Tejay a eu la plaie nettoyée et pansée», a déclaré Sprouse. «Nous avons ensuite passé une radiographie. En plus des abrasions multiples, il a été déterminé qu'il avait une fracture non déplacée à la base de son premier métacarpien à la main gauche. Il a été placé dans une attelle et ne commencera pas la huitième étape. ”

Cette perte enlève l’un des précieux lieutenants d’EF Education First pour la haute montagne. Van Garderen soutenait les deux alpinistes de l’équipe, Mike Woods et Rigoberto Uran. Avant la course, van Garderen avait connu un printemps fructueux en terminant deuxième du français Critérium du Dauphiné.

«Tout ce à quoi je pense, c’est la déception, moins pour moi et plus pour l’équipe», a déclaré van Garderen. «Rigo et Woods ont tous les deux une grande chance de monter sur le podium, de gagner des étapes et même de remporter l’ensemble du Tour. J'aurais adoré participer à cela, mais malheureusement, comme tous les cyclistes se sont habitués à le dire, cela se produit. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *