Une femme assassinée et des magasins pillés en France après la victoire du football algérien | Nouvelles

Une femme a été tuée dans un accident de voiture à grande vitesse dans le sud de la France, alors que des magasins pillés dans le centre de Paris dans ce que le gouvernement a qualifié de troubles "inacceptables" à la suite de la victoire de l'Algérie en quart de finale contre la Côte d'Ivoire dans la Coupe d'Afrique des Nations.

Dans la ville méridionale de Montpellier, un partisan du football algérien, célébrant la victoire de son équipe, a perdu le contrôle de sa voiture jeudi et a écrasé une famille, tué une femme et blessé gravement son bébé, a déclaré un responsable de la sécurité.

L'homme de 21 ans, qui a été placé en garde à vue, conduisait à grande vitesse dans le quartier de Mosson, a annoncé le responsable.

Le bébé a subi des lésions traumatiques et a été transporté à l'hôpital. Le jeune homme de 17 ans s'était blessé à la cheville.

L'Algérie, favorite du tournoi de football de cette année, a battu la Côte d'Ivoire aux tirs au but dans la ville égyptienne de Suez pour mettre en place une confrontation en demi-finale avec le Nigeria.

Pillage de paris

Les supporters algériens ont afflué jeudi sur les Champs-Elysées, dans le centre de Paris, et dans le quartier du Vieux-Port, à Marseille, à l'issue du match.

Deux magasins situés près des Champs-Élysées ont été pillés, a déclaré un journaliste de l'agence de presse AFP.

Au total, 43 personnes ont été arrêtées et la police a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser des milliers de personnes rassemblées à Paris et à Marseille.

"Les dégâts et les incidents survenus hier soir en marge des célébrations (…) sont inacceptables", a déclaré dans un tweet Christophe Castaner, ministre français de l'Intérieur.

"Je salue les actions des forces de sécurité à Paris et dans tout le pays pour maintenir l'ordre et contenir les excès."

Paris et Marseille abritent d'importantes communautés minoritaires d'origine algérienne. Les célébrations du football, avec des supporters brandissant des drapeaux algériens, ont parfois été une source de tensions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *