Un randonneur allemand retrouvé mort près du glacier Blanc dans les Alpes françaises | Nouvelles | DW

Un Allemand a été retrouvé mort lundi après-midi sur le glacier du Blanc, dans le parc national du Massif des Ecrins, dans le sud de la France.

Il avait commencé sa randonnée en raquettes le matin en direction du glacier du Blanc, situé à une altitude comprise entre 2 900 et 3 920 mètres (9 910 à 12 860 pieds). Sa femme l'attendait à l'entrée du parc et, lorsqu'il ne revenait pas, elle avait sonné l'alarme à 17 heures. heure locale.

Le corps de l'homme a été retrouvé une heure plus tard entre les refuges du glacier et de Cézanne, dans la région de Vallouise-Pelvoux. La cause de sa mort n'est pas encore claire, selon la police de Briançon, chargée de l'enquête. "La victime était seule sur la montagne et, pour le moment, nous enquêtons sur la cause du décès."

Un hiver doux

Jusqu'à la fin du mois de mars et la fin de la saison de ski d'hiver, il y avait eu 48 avalanches dans les Alpes françaises, entraînant la mort de huit personnes, dont sept lorsque les personnes se sont éloignées des pistes de ski marquées. Au cours de l'hiver précédent, il y a eu 34 décès, dont un record en mars 2018.

Au cours de la saison 2018-2019, moins de neige est tombée en dessous de 2 200 mètres d'altitude dans ce que Météo-France a décrit comme «l'un des 10 hivers les plus doux depuis le début du 20e siècle».

Il y a eu de fortes chutes de neige à la fin du mois de janvier, dans les deux seules tempêtes notables de l'hiver. La neige tombée est restée en grande partie stable jusqu'au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *