Un corps non identifié retrouvé après la mort de deux touristes français et de leur guide dans le nord du Bénin

Un corps non identifié a été retrouvé dans le parc national du Pendjari au Bénin après que deux touristes français et leur guide aient été portés disparus mercredi.

"Un corps a été découvert vendredi. Il n'a pas encore été identifié. Nous ne pouvons pas nous prononcer sur le sort de l'une des trois personnes disparues", a déclaré le ministère de l'Intérieur du Bénin dans une déclaration en français.

Les deux touristes français portés disparus étaient en vacances dans le parc national du nord du Bénin, près de la frontière avec le Burkina Faso.

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que deux de ses citoyens et leur guide béninois avaient été portés disparus après ne pas être retournés à leur hôtel mercredi soir.

"Pour le moment, nos équipes les recherchent toujours", a déclaré Fran Read, porte-parole d'African Parks, qui gère le parc national de Pendjari où les trois personnes ont été portées disparues. "Il n'y a aucune preuve de leur enlèvement", a-t-elle déclaré.

Le gouvernement français avait déjà mis en garde ses citoyens de ne pas se rendre dans certaines parties du Bénin, près des frontières avec le Burkina Faso et le Niger, en raison du risque d'enlèvement.

La police béninoise a refusé de commenter.

Pendjari, l’un des plus grands habitats pour les éléphants et les lions d’Afrique de l’Ouest, se trouve à la frontière avec le Burkina Faso, qui a été la cible d’attaques répétées de la part de militants islamistes ces derniers mois.

La violence n’a pas encore touché le Bénin, mais l’armée a organisé des exercices d’entraînement à la lutte antiterroriste l’année dernière face aux inquiétudes suscitées par les activités militantes aux frontières du Burkina Faso, du Niger et du Nigéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *