Un ancien combattant de Woodstock reçoit la plus haute distinction française | Nouvelles locales

Un ancien combattant de Woodstock qui a soutenu l'invasion de la France sous l'occupation allemande par la France lors de la Seconde Guerre mondiale s'est vu remettre la Légion d'honneur par le gouvernement français jeudi.

Au poste de Marietta des vétérans des guerres étrangères, Alan Hall, un ancien combattant de la marine américaine, résidant à Woodstock, a été reconnu par le gouvernement français pour son rôle dans la libération de la France. La Légion d'honneur est la plus haute distinction décernée par le gouvernement français.

«Je suis profondément fier de le lui présenter», a déclaré Louis de Corail, consul général de France au consulat de France à Atlanta. "Cette médaille est remise au nom du président de la République française, Emmanuel Macron."

Hall servit comme officier des transmissions dans la marine après s'être enrôlé à la fin de 1943 et fut impliqué dans le débarquement en Normandie en juin 1944.

L’action de Hall en France a commencé le 11 juin 1944, cinq jours après l’arrivée des premières vagues de troupes alliées sur les plages de Normandie.

En tant que membre d’une petite équipe de missions spéciales, M. Hall a déclaré que son équipe suivait une division de l’armée américaine dans le nord de la France, pour atteindre finalement la ville portuaire du Havre. Une fois la ville sécurisée, Hall et les autres membres de son équipe organisèrent des opérations, contribuant à faire entrer des Liberty Ships américains dans le port afin que les fournitures transportées par ces navires, y compris la nourriture et les véhicules, puissent être déchargées et envoyées au front.

Tout en décrivant son service comme étant entièrement au service de la cause de la liberté, Hall a rappelé que le combat n'était pas la seule forme de guerre rencontrée par les forces alliées. La propagande ennemie visait à les détourner de leur mission.

«L’un de mes camarades avait une radio portable et nous allions écouter la musique d’Axis Sally», a déclaré Hall. «Elle jouerait de la musique – de la musique américaine, et nous dirait des choses comme:« Ne souhaiterais-tu pas être chez toi maintenant? Tu n’as pas besoin d’être ici.

Au cours de la cérémonie, de Corail expliqua brièvement l'histoire de la Légion d'honneur, créée par Napoléon Bonaparte en 1802 et reconnaissant les citoyens français ainsi que les ressortissants étrangers qui ont servi la France ou les idéaux qu'elle défend. Selon les responsables du consulat de France, l’ancien président français Jacques Chirac a instauré une politique il ya environ 15 ans pour décorer les anciens combattants américains qui ont risqué leur vie pour libérer la France des nazis, témoignant ainsi de la gratitude de la France envers ces militaires américains.

"L'amitié franco-américaine est liée dans le sang", a déclaré de Corail. «Vous avez illustré les valeurs qui lient nos deux nations. Tu es un vrai héros et tu seras toujours un héros.

Après avoir reçu les insignes de chevalier de la Légion d'honneur (l'un des cinq niveaux de distinction de la Légion d'honneur), Hall se joint à une illustre liste d'américains qui ont reçu la distinction d'être nommés à la Légion d'honneur, y compris Gen Dwight D. Eisenhower, le général Douglas MacArthur et, en tant qu’institution, la US Military Academy à West Point, dans l’État de New York.

«En tant que consul général, je représente mon comté dans six États», a déclaré de Corail. «Depuis mon arrivée il y a environ trois ans, j'ai pu décorer une trentaine d'anciens combattants. C'est l'une des parties les plus précieuses et les plus gratifiantes du travail. "

La Légion d’honneur n’était pas la seule reconnaissance à avoir été reçue lors de la cérémonie de jeudi. Deux membres du personnel du bureau du Représentant américain, Barry Loudermilk, ont lu une lettre de félicitations et d’appréciation du membre du Congrès, et ont présenté à Hall un drapeau américain qui avait récemment survolé le Capitole. Des représentants du Georgia Department of Veterans Service ont présenté à Hall un certificat de remerciement, tandis que des représentants des handicapés américains handicapés lui avaient confectionné un chapeau spécial.

Une partie de la cérémonie a également pris un moment et a souligné le 75e anniversaire du débarquement en Normandie. Pour rappeler ceux qui ont pris d'assaut les côtes du nord de la France le 6 juin, l'aumônier du poste VFW a fait la même prière que le président Franklin D. Roosevelt avait lue au public américain le jour J à l'invocation de la cérémonie, tandis que le capitaine Barry Parker de la US Navy lisez la déclaration préparée par Eisenhower et lisez-le aux militaires avant l'invasion, dans le cadre de ses remarques.

Bien que Hall ait exprimé le souhait que nombre de ses camarades puissent être avec lui pour recevoir cet honneur, il a toutefois exprimé sa reconnaissance pour cette reconnaissance.

«Je suis très honoré de recevoir ce prix», a déclaré Hall. «Cette médaille est un grand honneur pour moi. Si j'étais plus jeune, je recommencerais. Je suis absolument fier de faire ce que j'ai fait. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *