Trump renouvelle la menace contre le vin français

Le président américain Donald Trump a critiqué la France pour des tarifs inéquitables sur le "grand" vin américain.

Trump, qui ne boit pas d'alcool, a déclaré qu'il s'emploierait à ouvrir le marché européen, accusant à nouveau la France de créer des barrières commerciales injustes aux exportations de vin des États-Unis.

"La France nous facture beaucoup pour le vin et pourtant, nous le faisons très peu pour le vin français", a déclaré Trump sur CNBC.

Les producteurs américains se plaignent du fait que les vins français arrivent sur les étalages américains "pour rien", a-t-il déclaré, ajoutant que "ce n'est pas juste et que nous allons faire quelque chose". "Nous avons aussi du bon vin."

Washington et Bruxelles se préparent à entamer des négociations sur un accord commercial visant à résoudre une bataille que Trump a entamée l'année dernière en appliquant des droits de douane sur l'acier et l'aluminium. Mais les responsables de l'UE ont répété à plusieurs reprises qu'ils ne discuteraient pas de l'agriculture.

Lors d'une explosion sur Twitter l'année dernière, Trump s'est également plaint du commerce du vin. Les droits d'importation sur le vin de l'Union européenne sont plus élevés que les droits américains sur les vins européens, y compris ceux de la France, mais les consommateurs de l'UE achètent moins du produit américain. La France est un important producteur de vin mais, dans le groupe des 28 membres, ne définit pas sa propre politique commerciale ni ses propres tarifs.

Selon le type et la teneur en alcool, le vin importé est soumis à des droits de douane américains de 5,3 à 12,7 cents la bouteille, selon la Commission du commerce international des États-Unis. Les vins mousseux sont taxés à un taux plus élevé d'environ 14,9 cents la bouteille.

Mais les vins américains expédiés vers l’UE sont soumis à des droits de douane de 11 à 29 cents la bouteille, selon le Wine Institute, un organisme spécialisé dans la promotion des exportations américaines.

Cependant, entre 2007 et 2018, les chiffres des douanes françaises montrent que les exportations américaines vers la France ont triplé et que l’Europe était de loin le principal marché d’exportation des vins américains.

En 2018, les exportations françaises de vins et de spiritueux aux États-Unis ont augmenté de 4,6% pour atteindre 3,6 milliards USD (3,2 milliards d'euros), selon les données de l'industrie, faisant des États-Unis le marché le plus précieux pour les exportations françaises.

(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel de Business Standard et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.