Tour de France: Van Avermaet vise l'arrivée du Champagne à l'étape 3

Tour de France: Van Avermaet vise l'arrivée du Champagne à l'étape 3

Greg Van Avermaet, de l’équipe du CCC, a déjà guidé l’arrivée à la troisième étape du Tour de France de lundi à Epernay, en Champagne, et estime que cela devrait lui convenir, si lui et ses coéquipiers peuvent le placer dans une position décente pour le match. finale de la scène.

"C'est un endroit agréable – j'aime boire du champagne – et c'est une bonne finition pour moi", a déclaré Van Avermaet à la presse après avoir terminé dimanche le contre-la-montre par équipes de l'étape 2. "Mais tout sera une question de positionnement.

"Mais on va voir comment ça se passe", dit-il. "Une victoire d'étape serait bien, mais nous prenons les choses au jour le jour. Aujourd'hui [Sunday], nous voulions avoir une bonne performance en contre-la-montre par équipe, tout s’est bien passé et tout le monde a très bien performé. "

Venant de terminer l’étape, Van Avermaet a été ravi de constater que CCC n’avait que 11 secondes de retard sur Team Ineos, qui terminerait à son tour la journée en seconde place de la victoire de Jumbo-Visma.

"Tout le monde a fait un excellent travail, en particulier mes coéquipiers", a-t-il déclaré à propos du contre-la-montre par équipe. "Je n'étais pas si bon, mais tout le monde a fait des virages très difficiles et nous avons bien travaillé ensemble. Je pense que la performance de l'équipe que nous avons ici est bonne.

"Je n'étais pas vraiment fatigué hier", a-t-il répondu à la question de savoir si l'effort de prendre le premier maillot à pois du Tour en se détachant de la première étape pour prendre les points de la première montée de la course l'avait fatigué .

"J'espérais que je commencerais à me sentir un peu mieux, et à la fin j'ai bien joué, mais au début je ne me sentais pas trop vite", a-t-il admis.

"Je pense que nous étions motivés, mais vous ne savez pas où vous allez vous retrouver", a ajouté Van Avermaet. "Je pense que tout le monde s'est bien débrouillé. Je pense que Ineos sera proche de la victoire, et si vous ne perdez qu'environ 10 secondes, je pense que nous pouvons déjà dire que c'était une bonne course contre la montre, et je pense que nous pouvons être assez heureux avec notre performance. "

Van Avermaet portera à nouveau le maillot à pois blanc et rouge lors de la troisième étape lundi entre Binche et Epernay, mais avec une montée de catégorie 4 et trois de catégorie 3 dans les 40 derniers kilomètres de la spéciale, le Belge pourrait bien perdre son avance dans le maillot de la montagne – qu'il échangerait volontiers pour une victoire d'étape.

Prendre le maillot jaune – qu'il tenait une semaine plus tôt lors du Tour de l'an dernier – ne le dépasse pas non plus, mais il aura du pain sur la planche grâce à un retard de 41 secondes sur le leader de la course, Mike Teunissen, dont le Jumbo -Visma Team fera tout son possible pour le défendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *