Spectacle de flamenco original créé par des artistes espagnols et français – Victoria News

Spectacle de flamenco original créé par des artistes espagnols et français - Victoria News
La directrice artistique et danseuse Lia Grainger de Fin de Fiesta Flamenco apporte la passion de la danse à Victoria à Sempiterno, une nouvelle production présentée le 17 juillet au Hermann’s Jazz Club. Photo de Rodorodcom

Fin de Fiesta Flamenco, groupe de musique et de danse aux influences espagnoles et françaises, présente son spectacle original Sempiterno au Hermann’s Jazz Club la semaine prochaine.

L'émission du 17 juillet présente le rassemblement de talents artistiques venus d'Europe et du Canada pour une nouvelle production hypnotique qui explore la forme d'art du flamenco, à la fois intemporelle et en constante évolution.

Le groupe diversifié comprend un directeur artistique et une danseuse Lia Grainger, originaire de Vancouver, travaille maintenant au studio Amor de Dios à Madrid, tout comme le flûtiste Lara Wong, improvisateur et accompagnateur extraordinaire.

Guitariste Dennis Duffin (Toronto) est basé à Séville, berceau du flamenco, où il compose et collabore avec des artistes de flamenco du monde entier. Chanteur Alejandro Mendía (Saint Lô, France) et son épouse, danseuse Deborah “La Caramelita” (Vancouver) s’installent à Bordeaux, en France, alors que les percussionnistes Hanser Santos Gómez (La Havane) a élu domicile à Montréal depuis son émigration de Cuba il ya cinq ans.

«En tant qu'artistes pratiquant un métier étranger dans un pays étranger, nous apportons une perspective unique à cette forme d'art», a déclaré Grainger, qui habite en Espagne depuis quatre ans. "Nous cherchons à rester fidèles aux racines du flamenco, mais en même temps, nous ne pouvons nous empêcher d’être canadiens, français et cubains – nous avons donc choisi de l’accepter."

Le groupe a passé une année à composer et à chorégraphier cette nouvelle œuvre depuis son siège dans le monde entier, puis s'est assemblé plusieurs fois à Séville et à Bordeaux pour créer le produit fini. Sempiterno signifie «éternel» ou «éternel» – quelque chose qui n'a pas de début ni de fin. C'est l'histoire du flamenco lui-même.

Dans SempiternoFin de Fiesta raconte l’histoire d’un début indéfinissable et d’une évolution sans fin du flamenco. Les chants saisissants se tissent avec des arpèges de guitare rapides. Les mélodies envoûtantes de la flûte accentuent le jeu de jambes staccato et les rythmes terreux tandis que les jupes tourbillonnent et que les pieds piétinent.

Billets pour ce 20 heures spectacle sont 25 $ à l'avance, 30 $ à la porte. Vous pouvez les trouver en ligne à eventbrite.ca.


editor@mondaymag.com
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Gazouillement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *