Sebastian Vettel: révision du dossier de la peine pour le GP de France vendredi

Sebastian Vettel: révision du dossier de la peine pour le GP de France vendredi

Audience vendredi midi pour Ferrari chez Paul Ricard. Scuderia devrait présenter de "nouvelles preuves". Regardez une édition spéciale de Bienvenue au week-end à partir de 17h, jeudi, sur Sky Sports F1

Dernière mise à jour: 20/06/19 11:31

La demande de Ferrari de faire réviser la sanction du Grand Prix du Canada perdue par Sebastian Vettel sera entendue par les commissaires sportifs lors du Grand Prix de France, vendredi.

Les délégués qui ont pris la décision à Montréal se réuniront de nouveau en France pour entendre les représentants de Ferrari, qui devraient présenter de nouvelles preuves dans cette affaire.

L'audience aura lieu à 13h15 heure française le vendredi, entre les deux séances d'essais de la journée.

Les commissaires détermineront s'il existe suffisamment de preuves pour que l'affaire soit complètement rouverte et que la décision de pénaliser Vettel dans son incident avec Lewis Hamilton soit revue.

Ferrari a soumis lundi le 'droit de révision' en vertu du Code Sportif International. Vettel n'a absolument rien fait de mal lors de l'incident, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes.

3:46
Karun Chandhok et Jenson Button de Sky F1 sont au SkyPad pour évoquer le plus grand moment du GP du Canada – l'incident de Hamilton et Vettel

Karun Chandhok et Jenson Button de Sky F1 sont au SkyPad pour évoquer le plus grand moment du GP du Canada – l'incident de Hamilton et Vettel

Sky Sports F1 diffuse une édition longue d'une heure Bienvenue au week-end Jeudi à 17 heures, et sur toutes les plateformes numériques, en direct du paddock Paul Ricard pour discuter des dernières opinions et des retombées du Canada.

Qu'est-ce qu'un «droit de regard»?
Ferrari s'est tournée vers le Code sportif international, qui régit tous les championnats de la FIA, afin de défendre leur cause contre la décision des commissaires sportifs à Montréal.

L'article 14 du Code prévoit un «droit de regard» si la partie concernée peut présenter aux commissaires sportifs de nouveaux éléments de preuve qui n'étaient pas disponibles au moment du jugement.

Le règlement stipule que l'on peut apporter si «un élément nouveau important et pertinent est découvert, que les parties ayant sollicité le contrôle au moment du concours concerné ne pouvaient pas consulter, que les commissaires sportifs aient ou non déjà rendu leur décision».

1:10
Après avoir été rétrogradés pour cause de pénalité de temps, Sebastian Vettel, de Ferrari, a joué sur les tableaux de position du parc fermé dans des scènes très divertissantes après la course.

Après avoir été rétrogradés pour cause de pénalité de temps, Sebastian Vettel, de Ferrari, a joué sur les tableaux de position du parc fermé dans des scènes très divertissantes après la course.

Cependant, il incombe aux délégués syndicaux de décider si les prétendues preuves répondent aux critères ci-dessus et l'affaire devrait être rouverte. L'audience de vendredi déterminera s'il en est ainsi.

"Les commissaires sportifs auront l'unique discrétion de déterminer s'il existe un nouvel élément important et pertinent", lisez les règlements.

"La décision des commissaires sportifs quant à l'existence ou non d'un tel élément n'est susceptible d'aucun recours devant la cour d'appel nationale ou la Cour d'appel internationale."

Si une révision formelle est appelée, le règlement ajoute: "Ces commissaires sportifs ou, à défaut, ceux désignés par la FIA, doivent se réunir (en personne ou par un autre moyen) à une date convenue entre eux, en convoquant la ou les parties concernées pour entendre toute explication pertinente et à en juger à la lumière des faits et des éléments qui leur sont présentés. "

S'ils jugent que la décision initiale est incorrecte, les commissaires sportifs peuvent rendre une nouvelle décision.

Sky Sports F1 est le foyer de la F1 en direct et exclusive. En savoir plus ici pour regarder la saison 2019 en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *