Rentrée au bureau de l'équipe IAF Rafale en France

Rentrée au bureau de l'équipe IAF Rafale en France

Un cas de vol a été signalé au bureau de l’équipe de gestion du projet (PMT) de l’Indian Air Force (IAF) à Paris. Affaire Rafale.

«L’incident s’est produit dimanche et une enquête est en cours. C’est la responsabilité de Dassault Aviation, car il se trouvait chez eux ", a déclaré une source de la défense L'Hindou. Le PMT est composé de quatre officiers de l'IAF dirigés par un capitaine de groupe.

En septembre 2016, l'Inde et la France ont signé un accord intergouvernemental (IGA) de 7,87 milliards d'euros en septembre 2016 portant sur 36 multi-réacteurs Rafale en état de fuite et prévoyant une clause de compensation de 50% à exécuter par les partenaires français. Selon les termes de l'IGA, les livraisons commenceront 36 mois après la signature du contrat et devraient s'achever dans 67 mois.

IAF a un PMT en France pour surveiller la mise en œuvre de l'accord qui implique également d'importantes modifications de l'aéronef afin d'intégrer les 13 India Specific Enhancements (ISE).

La police locale a été informée et un cas a été enregistré, a déclaré une deuxième source. Les responsables du ministère de la Défense et de l'IAF, contactés, ont refusé de commenter l'affaire.

Le premier avion construit par Dassault Aviation pour l'IAF, une version à deux places, a effectué son vol inaugural le 30 octobre en France sous l'appellation RB-008 et sera le dernier avion livré en 2022.

L’IAF prévoit de baser le Rafale sur deux sites, à Ambala et à Hasimara, et les infrastructures sont en train de monter pour accueillir les avions à réaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *