Record parfait pour la France mais beaucoup à améliorer à l'approche des huitièmes de finale

INTERVIEW-Aucun secret secret n’est en sécurité au moment de l’intelligence artificielle, déclare un émissaire numérique français

PARIS, 18 juin (Reuters) – La France a inscrit deux buts très discutables lors de ses deux derniers matches du Groupe A, alors qu'elle atteignait la phase éliminatoire de la Coupe du monde avec une fiche parfaite qui ne masquait pas ses lacunes.

Les Bleues ont raté deux pénalités qui devaient être reprises et ont été converties en victoire 2-1 contre la Norvège et 1-0 contre le Nigéria parce que les gardiens de but avaient quitté leur ligne avant le coup d'envoi.

C’était une application stricte des règles mais rarement des sanctions ont été imposées pour cette raison.

Une modification de la loi à compter du 1er juin signifie que le gardien n’est tenu d’avoir qu’un pied sur la ligne avec une pénalité, ce qui a accru le contrôle des arbitres qui peuvent également utiliser le VAR.

"Si je vous donne mon opinion, j'aurai des problèmes et ils me renverront à la maison", a déclaré l'entraîneur du Nigeria, Thomas Dennerby.

Le résultat laisse le Nigéria à la troisième place avec trois points, dans l’espoir de devenir l’une des meilleures équipes en troisième position.

La France affrontera une équipe classée troisième lors des 16 derniers matchs dimanche avec un potentiel affrontement en quart de finale contre les États-Unis.

Mais leur campagne pourrait s’arrêter là si elles ne s’améliorent pas de façon spectaculaire, après avoir montré un manque d’intensité inquiétant face à la Norvège et au Nigéria.

Le milieu de terrain Charlotte Bilbault était sur la défensive face aux performances médiocres de la France.

«Vous allez toujours trouver quelque chose qui ne va pas», a-t-elle dit.

«Tu peux dire ce que tu veux. Nous savons que nous avons cette force. Nous visons notre dernier match des 16 derniers matchs. »

Delphine Cascarino a toutefois admis que la France "se débattait dans la boîte".

Le gardien nigérian Chiamaka Nnadozie a déclaré: «Je pensais que la France serait meilleure. La dernière fois, ils nous ont battus 8-0 alors je m'attendais à autre chose ".

Gaetane Thiney, de France, qui a eu du mal à faire avancer le ballon assez rapidement au milieu du terrain, a confirmé que Les Bleues avaient eu des difficultés au stade Roazhon Park de Rennes.

«Le Nigéria jouait pour sa vie, mais nous étions trop lents en première mi-temps», a-t-elle déclaré. (Reportage de Julien Pretot; édité par Ken Ferris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *