Qualifications terminées à la Semaine olympique française >> Scuttlebutt Sailing News

Qualifications terminées à la Semaine olympique française >> Scuttlebutt Sailing News

Hyères, France (1er mai 2019) – Un solide vent d'est à 15 nœuds a propulsé les quatre flottes le troisième jour de la 51e Semaine olympique française, achevant la phase de qualification pour faire avancer les meilleurs marins vers la phase finale qui culmine avec les courses de médailles le 4 mai.

Radial Laser
Maria Erdi, la Hongroise âgée de 21 ans, montre pourquoi elle s'impose en remportant la deuxième des deux courses aujourd'hui pour maintenir la pression sur ses rivales plus expérimentées. Il ne reste plus que quatre points à la Finlande, Tuula Tenkanen, leader du classement général derrière la Finlande, avec seulement quatre points.

Tankenen a remporté la première course mais Erdi a doublé la seconde au vent. Erdi a également pourchassé l’Américaine Paige Railey dans le dernier vent.

«C’était cool parce que nous (elle et Erdi) nous sommes entraînés ensemble», a déclaré Railey, troisième au classement général. «Les deux entraîneurs nous regardaient descendre et tout ce sur quoi nous avons travaillé à l’entraînement, nous pouvions nous voir mettre en action ce qui était vraiment cool. Oui, j’ai perdu la course, mais voir tout ce que nous avions fait ensemble et s’éloigner de la flotte était vraiment cool. "

Lors de la première course, Railey, qui s'entraînait avec Erdi depuis l'arrivée des deux hommes à Hyères, pouvait être crié à Erdi pour une randonnée à pied – une nouvelle démonstration de la camaraderie qui existe souvent à travers ces flottes olympiques. Erdi avait besoin de peu d'aide pour sa randonnée lors de la deuxième course.

Laser
Après six courses, la flotte Laser se divisera en deux catégories: cinq autres courses dans les deux jours précédant la course à la médaille, le 4 mai. Pour le moment, les prévisions annoncent une brise plus légère demain avant les vents très grands sur l'ouest. journées.

Les 10 premiers et même au-delà de tous semblent compétitifs et espèrent avoir une chance de progresser, mais de manière réaliste, le gagnant ne sortira probablement que des cinq premiers. Les quatre Australiens, menés par Matt Wearn et incluant le champion olympique de Rio 2016 Tom Burton, au quatrième rang du classement général, et le kiwi en deuxième place, Sam Meech, ont tous des feuilles propres – important, seule la défausse est autorisée.

Le comité de course a même fait l’éloge des félicitations du comité de course – rare à ce qu’il en ait envie – de sa décision, hier, de ne pas disputer une quatrième course dans des conditions marginales.

"Appeler raisonnablement tôt hier pour entrer et ne pas rester dehors et faire une course marginale hier était une excellente décision", a déclaré Matt Wearn qui a remporté les trois courses aujourd'hui.

«Nous passons tellement de jours de l’année à nous entraîner dans ce genre de choses que vous êtes assez à l’aise», note Wearn. «J’ai eu envie de faire la course cette année dans ce genre de conditions et de sortir de la journée avec une carte de pointage parfaite. Vous ne pouvez pas vraiment vous plaindre.

«Vous devez capitaliser lorsque les conditions sont favorables. Si vous rencontrez des conditions différentes plus tard au cours de la régate, vous les avez un peu délirées. En gros, j’ai mené de bout en bout pour chacun d’entre eux, donc je n’ai pas vraiment vu grand chose se passer dans la journée, mais je pense que ce groupe de deux à dix était assez serré. »

L’Américain Chris Barnard s’est hissé au 14e rang après avoir affiché un 7-7-6 tandis que son coéquipier Charlie Buckingham a chuté à la 16e place après un 15-11-8.

RS féminin: X
La Chinoise Yunxiu Lu s'est hissée au sommet du classement avec une journée presque sans faute, terminant deuxième de la première course avant de remporter les deux prochaines. Cela a ému sa coéquipière Peina Chen, médaillée d’argent de la Chine aux Jeux olympiques de Rio de 2016, et la femme qui vient de battre Chen, la championne olympique de France 2016, Charline Picon. Picon n'a que deux points de retard sur Lu, après avoir terminé 3ème, 4ème et 4ème.

«C’est très serré avec Charline et Peina. Ils sont également très bons par vent faible», a déclaré Yunxiu. “J'aime la compétition. J'essaie juste de me concentrer. C’est difficile avec 15 courses et 1 course pour les médailles, mais c’est la même chose pour tout le monde.

«J'étais à 100 m de la première course, j'étais en retard au départ. Mais j’étais sixième au final sous le vent et le vent a changé, j’ai eu une rafale et je l’ai attrapé.

«J'étais troisième à la première marque au près puis j'ai eu de la chance avec une rafale et j'ai pris les devants. J’étais sur 100m à la fin, mais avec le vent fort, ce n’est pas vraiment confortable et tout le monde pousse fort. Lors de la dernière course, j'ai pris un bon départ et j'ai mené toute la course. ”

La Mexicaine Demita Vega de Lille a inscrit un 18-16-20 pour la faire remonter d’une place au 20e rang.

RS hommes: X
Ce fut un autre grand jour pour Civitavecchia, alors que Daniele Benedetti a pris la deuxième place du classement général derrière Mattia Camboni, l’homme avec lequel il partage un immeuble dans la ville italienne. Le Français Thomas Goyard, fraîchement sorti de sa médaille de bronze aux Championnats d’Europe à Palma début avril, a connu sa meilleure journée jusqu’à passer au troisième rang, à seulement trois points de Benedetti. Si cohérent a été si constant Camboni qu’il a une formidable avance de 18 points, avec sa neuvième place hier son écart.

"Je ne me suis pas senti vite aujourd'hui", a admis Camboni. «Je ne sais pas pourquoi, ce matin, quand j’ai monté la voile, j’ai vu quelque chose que je n’ai pas vu hier. Starboard était vraiment bon mais sur le port j’ai eu beaucoup d’essaimages quand on perd le contrôle de la dérive.

«Seulement la deuxième course a été vraiment mauvaise, mais ce n’est pas de ma faute, un Français a recommencé, c’était UFD et il a commencé juste devant moi et il m’a tué. Je devais y aller à droite et j'étais 16e à la première marque, mais j'ai fini 9e, ce qui était OK. Les deux autres, quatrième et troisième sans bonne vitesse est OK. Daniele a passé une très bonne journée. Lors de la dernière course, il m'a doublé à bâbord lors du premier face au vent. ”

—————-
En raison de complications dans le calendrier des compétitions de classe olympique, la 51e édition met l’accent sur quatre catégories de 10 épreuves olympiques: Laser, Laser Radial, RS: X (hommes) et RS: X (femmes). La course des 197 marins représentant 49 nations aura lieu du 29 avril au 4 mai.

Détails de l'événement – Résultats – Facebook

Programme (sujet à changement):
Lundi 29 avril au mercredi 1er mai: phase de qualification (un à trois tours par jour)
Du jeudi 2 mai au samedi 4 mai: phase finale (une à trois rondes par jour)
Samedi 4 mai: Courses de médailles (rondes de 30 minutes pour les dix meilleures de chaque série dans lesquelles les points comptent pour deux)

Résultats nord-américains (Canada, Mexique et États-Unis):
Top ten ou top position
• Laser Men (6 courses): 14ème Chris Barnard (USA).
• Laser Radial Femmes (6 courses): 3ème Paige Railey (USA).
• RS: X Femmes (9 courses): 20ème Demita Vega de Lille (MEX).
• RS: X Hommes (9 courses): Aucune inscription

Entrées nord-américaines (Canada, Mexique et États-Unis):
• Laser Men: Malcolm Lamphere, Charlie Buckingham, Chris Barnard et Paul Didham (États-Unis).
• Femmes laser radiales: Paige Railey (États-Unis).
• RS: X Femmes: Demita Vega de Lille (MEX).
• RS: X Hommes: Aucune entrée

Pas de competition:
• Nacra 17 Mixte
• 470 hommes
• 470 femmes
• 49er hommes
• 49erFX Femmes
• Finn: aucune entrée

Source: Soazig Guého

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *