Pourquoi Mark Cavendish ne participe-t-il pas au Tour de France? Raison révélée | Autre | sport

Ancien vainqueur du maillot vert, Cavendish est l’un des meilleurs coureurs de points de l’histoire, mais ne participera pas au terrain français cet été.

Le joueur de 34 ans participe à la course vénérée chaque année depuis 2007 mais souffre depuis avril 2017 de fièvre glandulaire.

En raison du diagnostic du virus Epstein-Barr qui a provoqué la maladie, Cavendish a également pris le temps de lire sa Team Dimension Data l’année dernière.

Mais maintenant que le cycliste se sent à la "place parfaite", pourquoi ne participe-t-il pas à La Grande Boucle?

Pourquoi Mark Cavendish ne participe-t-il pas au Tour de France?

Cavendish se joint à l’équipe sud-africaine Team Dimension Data, qui ne l’a pas choisi pour son alignement de huit joueurs.

L'unité n'a pas expliqué l'omission dans son annonce initiale, mais a ensuite publié une déclaration.

"La sélection pour notre équipe de Tour était un processus très compétitif et dans lequel un panel a pesé les options qui nous ont été fournies non seulement par Mark, mais également par tous nos coureurs", a-t-il déclaré.

«Comme on pouvait s’y attendre au sein d’un jury de sélection, la composition finale de l’équipe a été choisie de différentes manières, le directeur de notre équipe, Doug Ryder, prenant la décision finale à ce sujet.

"Cette sélection est celle qui, selon l'équipe, conviendra le mieux pour atteindre les objectifs fixés pour la course."

Cavendish a été dévasté par la nouvelle et a mis de côté toute prétention selon laquelle il n'était pas en forme en réagissant à la nouvelle sur son compte Twitter.

"Comme je l'ai fait pendant toute ma carrière, j'ai ciblé une heure précise pour être au mieux de ma forme", a écrit Cavendish.

"C’est à peu près toujours ce qui m’a amené à atteindre mes objectifs ou à me rapprocher de moi.

«Je suis absolument navré de cette décision qui signifie que je ne serai pas au Tour cette année.

"Après un long et difficile combat après avoir tenté de disputer toute la saison dernière le virus Epstein-Barr et après avoir suivi un programme d'entraînement spécifique pour atteindre son point culminant en juillet, je me suis senti à la perfection.

"Même si je ne serai pas là, je soutiendrai comme toujours mes coéquipiers avec tout ce que j'ai."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *