Pays de Galles U-20 13-32 France U-20: Les champions du monde sont trop bons malgré deux essais de Tomi Lewis

Pays de Galles U-20 13-32 France U-20: Les champions du monde sont trop bons malgré deux essais de Tomi Lewis

La candidature du Pays de Galles pour se qualifier pour les quatre dernières places du Championnat du monde des moins de 20 ans en Argentine a été durement touchée en se rendant en France à Rosario.

Les champions du monde en titre étaient trop bons pour eux malgré les efforts courageux, déterminés et organisés du skipper gallois Dewi Lake et de son équipe.

Le Pays de Galles avait pris une avance rapide grâce à Tomi Lewis, mais la France avait devancé l’intervalle et dominé la majeure partie de la seconde demie au stade de l’hippodrome.

Ils menaient 25-8 à sept minutes de la fin, mais Wales refusait d'abandonner. L'ailier droit Lewis devait se doubler une seconde fois.

Mais la France a récupéré un précieux bonus lors de la dernière partie du match lorsque le remplaçant Julien Delbouis s'est imposé de près à bout après une frappe à plat de l'impressionnant n ° 9 Quentin Delord au rythme.

Cela signifie que les Français ont retrouvé la première place dans la poule A devant l'Argentine, qui a enregistré une victoire de 41-13 points de bonus sur les Fidji, afin de prendre des décisions avec les hôtes mercredi prochain.

La France a quatre points d’avance sur l’Argentine et le Pays de Galles deux autres arriérés.

Le meilleur pays de Galles peut espérer, c’est que les Français gagnent leur affrontement avec l’Argentine, tout en accumulant des points de bonus contre les Fidji, ce qui leur donnera peut-être une chance extérieure de se qualifier pour le titre du meilleur coureur des finales. -up.

L'arrière gauche gallois Ioan Davies court à l'attaque

Le Pays de Galles avait ouvert le score à la cinquième minute contre la France avec une superbe frappe de leur moitié.

Le flanker Tommy Reffell a remporté une ligne droite en retrait et Tiaan Thomas-Wheeler a décroché le ballon pour permettre à Cai Evans de dépasser la moitié de la passe pour percer le milieu de terrain français.

Il a fait environ 30 m avant de retrouver son partenaire au centre, Max Llewellyn, qui s'est associé au défenseur latéral Ioan Davies pour envoyer Lewis sans opposition pour un score non converti.

La France extérieure à la moitié de Louis Carbonel a réduit les arriérés à deux points avec une pénalité suite à une infraction de mêlée.

Et ils ont pris les devants avec un superbe essai après que la talonneuse Rayne Barka ait percé la défense galloise avec un éclat sur une courte passe de Delord.

Barka a dessiné la couverture avant de passer du dos de la main gauche pour permettre à Carbonel de se poser et de se convertir.

Pays de Galles a répondu avec une pénalité réussie de Evans, mais c'est la France qui a fini la moitié du plus fort pour mener 10-8.

Wales a été relâché cinq minutes après le début de la seconde mi-temps après avoir été lent à se rendre à la marque après avoir reçu l'autorisation de toucher le demi de mêlée Dafydd Buckland.

Matthis Lebel l'emporte pour le troisième essai de France U-20 contre le Pays de Galles

La France s'est rapidement alignée et est allée sur le terrain avant de revenir vers la ligne de touche avec une manipulation du bout des doigts, mais elle a été ruinée par la passe en profondeur du centre d'Antoine Zeghdar à Barka.

Mais, quelques secondes plus tard, Wales a de nouveau eu des ennuis avec Evans, qui tentait de garder le ballon en jeu.

La France a riposté avec enthousiasme pour le défenseur Alexandre De Nardi afin de permettre à l'aile droite, Vincent Pinto, d'effectuer un essai non converti.

Carbonel a augmenté l’avantage de la France à 10 points après une pression insuffisante du Pays de Galles qui a déraillé à la 54e minute.

Le Pays de Galles se classait au deuxième rang en termes de territoire et de possession du ballon, fatigant alors que le nombre de ses attaquants augmentait avec Matthis Lebel, substitut du joueur français, exploitant un trou béant que Carbonel voulait convertir.

À son crédit, le Pays de Galles a refusé d'abandonner et a été récompensé par un deuxième essai de Lewis à la suite d'une demi-pause de Sam Costelow.

Pays de Galles U-20: Ioan Davies; Tomi Lewis, Max Llewellyn, Tiaan Thomas-Wheeler, Ryan Conbeer; Cai Evans, Dafydd Buckland; Kemsley Mathias, Dewi Lake (capt), Ben Warren, Ed Scragg, Jac Price, Iestyn Rees, Tommy Reffell, Jac Morgan.

Subs: Will Griffiths, Garin Lloyd, Rhys Davies, Tom Devine, Nick English, Morgan Jones, Lennon Greggains, Harri Morgan, Sam Costelow, Deon Smith, Rio Dyer.

Essais: Lewis (2); stylo: Evans.

France U-20: Alexandre De Nardi: Vincent Pinto, Arthur Vincent (capt), Antoine Zeghdar, Donovan Taofifenua; Louis Carbonel, Quentin Delord; Jean-Baptiste Gros, Rayne Barka, Paul Mallez, Gauthier Maravat, Killian Geraci, Matthias Haddad, Sacha Zegueur, Jordan Joseph.

Subs: Théo Lachaud, Giorgi Beria, Alex Burin, Eli Eglaine, Thibault Hamonou, Mathieu Hirigoyen, Loïc Hocquet, Léo Coly, Mathieu Smaili, Julien Delbouis, Éthan Dumortier et Matthis Lebel, Stade Toulousain.

Essais: Carbonel, Pinto, Lebel, Delbouis; inconvénients: Carbonel (3); stylos: Carbonel (2).

Arbitre: Rasta Rasivhenge (Afrique du Sud).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *