Parlement français approuve la loi de restauration de Notre Dame | Nouvelles | DW

Parlement français approuve la loi de restauration de Notre Dame | Nouvelles | DW

Le Parlement français a voté mardi en faveur d'une loi visant à restaurer le toit de la cathédrale Notre-Dame après la destruction par l'incendie de son clocher en avril.

Pour les législateurs, la question était de savoir à quoi ressemblerait la nouvelle flèche. La flèche détruite avait été conçue par Eugène Viollet le Duc, restaurateur du XIXe siècle, après la démolition de l'original médiéval au XVIIIe siècle.

Le vote de mardi n’a pas été sans controverse, les politiciens se disputant pendant des mois les détails du projet de restauration.

Le président français Emmanuel Macron et son parti centriste, En Marche, ont soutenu la construction d'une flèche moderne, afin de faire une "déclaration architecturale contemporaine".

Ses opposants politiques, cependant, ont préféré une réplique exacte et, en conséquence, le Sénat, contrôlé par l’opposition, la chambre haute du Parlement, a rejeté la loi.

L'Assemblée nationale, la chambre basse du pays, contrôlée par En Marche, a décidé que le Sénat devait finalement adopter le projet de loi. Mais le texte final ne traitait pas directement de la forme architecturale de la reconstruction et, à son tour, de la conception de la flèche, indéterminée.

"Le but est de donner à Notre-Dame une restauration appropriée à la place qu'il occupe dans le cœur des Français et dans le monde entier", a déclaré le ministre de la Culture, Franck Riester.

Dans un sondage publié en avril, la plupart des personnes interrogées ont déclaré vouloir la reconstruction de la cathédrale telle qu'elle était avant l'incendie.

Lire la suite: L'avenir de la cathédrale Notre-Dame grand ouvert

Les architectes ont soumis des modèles pour un nouveau toit et une flèche au gouvernement français

Projet quinquennal

Le projet de loi approuvé distribuera les 850 millions d’euros (954 millions de dollars) en dons faits par des particuliers, des entreprises et des donateurs privés après l’incendie.

Macron a insisté pour que le projet de reconstruction soit achevé dans un délai de cinq ans. Mais le délai a été critiqué par des experts comme trop ambitieux.

Les opposants politiques du président ont accepté, accusant Macron de précipiter le projet pour que la reconstruction soit achevée pour les Jeux olympiques de 2024 que Paris accueillera.

Lire la suite: Opinion: Notre Dame va ressusciter

"Imposer un délai de cinq ans à partir du haut n'a aucun sens", a déclaré Brigitte Kuster, de l'opposition, aux républicains.

L'incendie soudain de la cathédrale Notre-Dame, site emblématique du patrimoine mondial de l'UNESCO sur les rives de la Seine, a captivé l'attention du monde.

Les procureurs de Paris enquêtent sur les causes et ont déclaré qu’une cigarette mal éteinte ou une panne électrique auraient pu allumer le feu.

jcg / pc (dpa, AFP)

Chaque soir à 18 h 30 UTC, les rédacteurs de DW envoient une sélection des dures nouvelles et du journalisme de qualité. Vous pouvez vous inscrire pour le recevoir directement ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *