News du Tour de France 2019 – Le Tour de France se prépare à la bataille des Alpes – Tour de France 2019 – Cyclisme

Après quelques jours de calmes dans la chaleur, le Tour de France entre dans sa phase décisive avec trois étapes alpines exténuantes successives, où la très attendue bataille entre le français et Ineos sera finalement réglée.

Vidéo – «Brain-Fart» – Wiggins et Smith analysent l'incident Rowe v Martin

02:22

Le Français Thibaut Pinot, quatrième au classement général et à 15 secondes de Thomas, était le pilote hors concours des Pyrénées. Il était suivi de près par son coéquipier colombien, Egan Bernal, qui se trouve à la cinquième place, à 12 secondes.

Le Néerlandais Steven Kruijswijk est troisième et l’Allemand Emanuel Buchmann est cinquième. Les deux ont bien grimpé mais sans beaucoup de fanfare, tous les regards étant tournés vers les coureurs français et Ineos.

Alaphilippe a perdu du terrain lors de l'étape pyrénéenne de dimanche dernier mais, même s'il n'a jamais couru pour le classement général auparavant, le détenteur du maillot jaune ne sera pas éliminé sans combat.

Vidéo – La étape 17 est au centre de la victoire de Trentin, tandis que Martin s'énerve

06:32

"Physiquement, je suis fatigué, comme tout le monde, mais je n'ai jamais été aussi fort mentalement pour me faire mal", a déclaré Alaphilippe.

"Je ne peux pas attendre."

Le Pinot est un autre concurrent qui ne peut pas attendre. Il espère également devenir le premier Français à remporter le Tour depuis que Bernard Hinault a remporté le dernier de ses cinq titres en 1985.

Alors que la France a deux coureurs en lice pour le titre du Tour, Pinot et Alaphilippe ne font pas partie de la même équipe. Ineos, cependant, a Thomas et Bernal dans leurs rangs et espère faire en sorte que cela compte.

Vidéo – Alaphilippe prêt pour «l'étape la plus difficile» du Tour

00h47

TOUT PEUT ARRIVER

Thomas a montré des signes de faiblesse dans les Pyrénées, mais son expérience ne peut être ignorée lors d'une course de trois semaines.

"Je me suis senti beaucoup mieux, alors tout peut arriver. Nous avons déjà vu beaucoup de choses se passer dans cette course et je suis sûr que beaucoup continueront", a déclaré Thomas.

Jeudi, la 18ème étape consistera en une randonnée de 208 km vers Valloire, avec trois ascensions conduisant les coureurs à plus de 2 000 mètres – une situation qui pourrait favoriser Bernal, habitué à la haute altitude ayant grandi en Colombie.

"Ils sont calmes et ils ont intérêt à faire sauter la course. Ils ont l'équipe la plus forte", a déclaré Alaphilippe.

Vidéo – Podcast Wiggins: Choc à Rowe expulsé, coup dur pour Thomas

10:24

"Je n'ai pas ce genre d'équipe pour me soutenir en montagne."

Alors que Buchmann a été principalement seul dans les montées, Kruijswijk peut compter sur ses coéquipiers George Bennett et Laurens De Plus pour le guider dans les ascensions.

De même, Pinot peut compter sur son lieutenant David Gaudu, âgé de 22 ans.

Pinot, 29 ans, a aussi l’avantage de se familiariser avec la 19ème étape du vendredi qui se termine à Tignes, où il passe une partie de l’année à s’entraîner et connaît parfaitement la dernière montée.

"Demain, c'est une grande et longue étape, donc ce sera une bataille. Nous n'attendrons pas Val Thorens (samedi) pour le lancer", a déclaré le Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *