Miss France, à Tahiti, sous la présidence de la Polynésie française

Miss France, Polynésie française, a annoncé son intention de reprendre ses études avec pour objectif à long terme de devenir un jour présidente du territoire.

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et Mlle France Vaimalama Chaves
Photo: Thibault Marais

Vaimalama Chaves a fait cette remarque dans une interview accordée à la télévision française, quelques jours à peine après l'annonce surprise qu'elle ne contesterait pas les compétitions Miss World et Miss Univers.

Après être devenue Miss Tahiti, elle a remporté le concours Miss France en décembre, mais elle a maintenant annoncé son intention de reprendre ses études et d'obtenir un diplôme en sciences politiques.

Interrogée sur les politiques possibles, Mlle Chaves a suggéré de dissocier le franc français du Pacifique de l'euro pour renforcer le pouvoir d'achat des touristes.

En même temps, a-t-elle dit, cela ferait éclater la bulle qui maintiendrait artificiellement les prix à la hausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *