Mike Woods d’Ottawa se réjouit de sa première participation au Tour de France historique – Ottawa

Mike Woods d’Ottawa se réjouit de sa première participation au Tour de France historique - Ottawa

Le Canadien Mike Woods se souvient avoir grandi en regardant le Tour de France. À présent, le citoyen d'Ottawa âgé de 32 ans veut donner à ses téléspectateurs un sujet d'encouragement.

Woods, dans son premier Tour de France, vise une victoire d'étape.

«Quand je regardais le circuit chez moi, je me sentais très excité de voir un Canadien sur le terrain», a déclaré Woods. «Je sais que si j’attaque et si je suis filmé à l’avant, j’aurai une plus grande exposition au cyclisme au Canada, suscitera l’intérêt des gens pour la participation des Canadiens au WorldTour.»

REGARDER (28 juin 2019): Des cyclistes en haleine sur la piste cyclable du nouveau pont Champlain




Woods a déclaré à la veille du début de samedi que les retours depuis son pays d'origine étaient "accablants".

"Nous n'avons pas beaucoup de Canadiens dans le World Tour (UCI) mais les gens qui sont toujours au Canada suivent le Tour de France et quand vous avez un Canadien sur le terrain, ils sont vraiment attirés par ce coureur et veulent que ce coureur ait du succès", Woods m'a dit.

«Je ressens vraiment cet amour et ce soutien. Pour moi, c’est quelque chose que j’apprécie et chéris vraiment. Je ne vois pas cela comme une source de pression, mais plutôt comme une source de gratitude. "

LIRE LA SUITE:
"Je veux vraiment essayer de gagner de grandes courses maintenant": Mike Woods, cycliste à Ottawa, signe un nouveau contrat

Il s’agit du cinquième Grand Tour de Woods, qui a participé à deux reprises au Giro D’Italia et à la Vuelta Espagnole.

La 106e édition du Tour de France s’ouvre à Bruxelles pour célébrer le 50e anniversaire de la première des cinq victoires légendaires du Tour Eddy Merckx.

Woods pilote pour l’équipe américaine EF Education First, une formation forte qui compte également parmi les colombiens Rigoberto Uran et American Tejay van Garderen.

Uran, 32 ans, a terminé deuxième du Tour 2017 et a été finaliste du Giro à deux reprises. Il a également remporté l'argent dans la course sur route aux Jeux olympiques de 2012. Van Garderen, 30 ans, a terminé deux fois cinquième du Tour.

LIRE LA SUITE:
Michael Woods d’Ottawa remporte le bronze au championnat du monde de course sur route

Uran compte déjà 16 événements du Grand Tour à son actif, contre 12 pour van Garderen.

«Avec Rigoberto et Tejay, deux coureurs du classement général très expérimentés du Tour, cela me soulage beaucoup de pression», a déclaré Woods. «Je suis ici pour apprendre un peu d’eux, mais aussi pour les aider à la fin de la course.

"Cependant, je souhaite également atteindre certains objectifs personnels, dont celui de tenter de gagner une étape, en particulier plus tard dans la course."

Woods est accompagné de son compatriote canadien Hugo Houle, qui fait partie de l’équipe professionnelle Astana du Kazakhstan. Âgé de 28 ans et originaire de Sainte-Perpétue, au Québec, vainqueur du contre-la-montre individuel aux Jeux panaméricains de 2015, il participe également à son premier Tour de France après deux courses au Giro et un à la Vuelta.

REGARDER (4 juillet 2019): Un homme de Calgary s’embarque dans une aventure de 3 500 kilomètres pour amasser des fonds pour une oeuvre de bienfaisance dédiée au cancer chez les enfants




Woods a rappelé que l'une de ses premières courses avait été contre Houle lors du défunt Grand Prix OBC à Ottawa.

«Nous avons fait les Jeux olympiques ensemble. Il a été très utile pour moi, une bonne ressource, et j’espère avoir pu l’aider aussi un peu. Il s'est écrasé chez moi à Gérone (Espagne) en début de saison.

«Nous sommes juste de bons copains. Et ça va être vraiment amusant de faire notre premier Tour ensemble – évidemment avec différentes équipes, mais nous trouverons certainement le temps de discuter à l’arrière du peleton quand la situation sera calme. "

En 2018, Woods remporta une étape de la Vuelta, fut le premier Canadien à gravir le podium de la classique classique d'un jour Liège-Bastogne-Liège et il finit troisième à la course sur route du championnat du monde.

LIRE LA SUITE:
Victoire du cycliste d'Ottawa Michael Woods dans la 17ème étape de la Vuelta espagnole

La victoire d'étape de la Vuelta, après une ascension exténuante, était émouvante – quelques mois après le décès subit de son fils non encore né, Hunter, à l'âge de 37 semaines.

Pour ce qui est des courses, Woods prospère dans les circonstances les plus difficiles.

"Je dis toujours que je suis vraiment bon à basse vitesse", a-t-il expliqué. "Comme lorsque la vitesse moyenne de la course est diminuée, je suis toujours bon – pas parce que nous roulons avec facilité, mais parce que le terrain est tellement dur que nous franchissons ces montées raides et bosselées qui ralentissent vraiment notre vitesse."

Ancien coureur de fond élite de l'Université du Michigan, Woods s'est tourné vers le cyclisme en raison d'une fracture de stress récurrente au pied. Son dernier retour sur piste s'est terminé par une autre pause en 2011.

Il a passé trois ans en tant que professionnel sur le circuit nord-américain avant de décrocher un contrat avec WorldTour après avoir décroché la deuxième place du Tour of Utah 2015.

REGARDER (19 mars 2019): La ville envisage de moderniser ses installations pour rendre le cyclisme plus sûr à Kingston




Comme la plupart des coureurs, il a enduré son lot de blessures et de maux.

Le mois dernier, il se débrouillait bien au Criterium du Dauphine, mais a finalement dû se retirer après avoir eu un problème gastro-intestinal.

En 2016, il s'est écrasé à Liège-Bastogne-Liège, se cassant la main à trois endroits et se blessant au dos. Il a quand même participé à la course sur route olympique à Rio, terminant 55e, malgré des vomissements en milieu de compétition.

Une épidémie de rotavirus en début de saison – il pense qu'il s'agissait d'un buffet à Dubaï lors du Tour d'Abou Dhabi – a envoyé Woods à l'hôpital au début de 2018.

Le Tour de France couvre 3 460 kilomètres et se termine le 28 juillet à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *