L'Ethiopie balaye le marathon de Paris, Calvin bat le record français

L'Ethiopie balaye le marathon de Paris, Calvin bat le record français

L’Éthiopien Abrha Milaw a doublé le champion en titre Paul Lonyangata pour remporter le marathon de Paris dimanche.

Milaw a réalisé un temps de 2 h 07 min 05 s, tandis que son rival kenyan Lonyangata a pris le troisième rang, alors que 49 155 coureurs sont descendus dans les rues de la capitale française dans des conditions claires et froides.

Gelete Burka a produit une poussée d'essence supplémentaire au dernier kilomètre pour assurer une victoire éthiopienne à la course féminine avec un temps de 2:22:48.

La Française Clémence Calvin, qui n'était autorisée à courir que vendredi après la levée à la dernière minute d'une interdiction temporaire pour avoir échappé à un test de dopage au Maroc le mois dernier, a brisé le record féminin français.

Calvin a terminé quatrième en 2:23:41, améliorant de 41 secondes le précédent record national établi par Christelle Daunay en 2010.

Il a également amélioré de près de trois minutes son précédent record personnel de 2:26:28 qu'elle avait établi en terminant deuxième des championnats d'Europe à Berlin l'an dernier.

"Je m'en suis tenu jusqu'au bout, je me fiche de ce que pensent mes détracteurs", a déclaré Calvin.

"Il n'y avait qu'une très petite minorité de personnes malveillantes", a-t-elle ajouté.

"J'ai le courage de ceux qui résistent et sont plantés comme la Tour Eiffel. Je n'ai peur de rien ni de personne."

Les Ethiopiennes Abrha Milaw et Gelete Burka célèbrent leurs victoires au marathon de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *