Les propriétaires en France mis en garde sur une arnaque de travaux d'isolation

Les propriétaires en France mis en garde sur une arnaque de travaux d'isolation

Agence de logement L'Agence Départementale d'Information sur le Logement (ADIL) a déclaré que depuis fin 2018, il a reçu une augmentation du nombre de plaintes de propriétaires concernant des complications liées aux travaux d’isolation.

Ces plaintes étaient surtout liées au travail ne coûtant «que 1 €», ce qui signifie qu’il a été apparemment effectué dans le cadre du plan du gouvernement visant à encourager les propriétaires à apporter des modifications pour améliorer la consommation d’énergie de leur propriété.

La subvention symbolique de 1 € a été mise en place par le ministre de l'écologie. Le projet vise à permettre aux propriétaires individuels de remplacer certaines vieilles chaudières et d'améliorer l'isolation des murs et des combles ou des toits, réduisant ainsi le gaspillage d'énergie, et ce à moindre coût.

Le régime est entré en vigueur en avril 2019 et devrait durer jusqu'au 31 décembre 2020.

Pourtant, l'ADIL a maintenant dit que Cela a entraîné une hausse du nombre de propriétaires signalant des travaux pénibles dans le cadre du programme à 1 euro. Ces projets bâclés doivent ensuite être réparés ou entièrement refaits, à un coût élevé pour les propriétaires concernés.

L’agence a déclaré que les propriétaires doivent vérifier les qualifications professionnelles ou l’accréditation de tout constructeur proposant de faire ce travail, et s’assurer qu’ils – ou la société pour laquelle ils travaillent – figurent dans la liste «Reconnu Garant Environnement”Ou RGE.

Cela signifie qu'ils ont été approuvés pour effectuer ce type de travail dans les conditions requises.

La liste de toutes les entreprises qualifiées portant le tampon RGE est visible. sur le Faire.fr site Internet.

L'ADIL a également rappelé aux propriétaires que l'État ne contacterait jamais les particuliers pour des travaux de logement par téléphone, et leur conseillait d'effectuer leurs propres recherches et de s'assurer de la légitimité de l'emplacement, des compétences et du site Web du travailleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *