Les piscines en France ferment après que les femmes aient défié l'interdiction du burkini | Nouvelles

Les piscines en France ferment après que les femmes aient défié l'interdiction du burkini | Nouvelles

Les deux piscines publiques du sud-est de la France ont fermé en dépit de la vague de chaleur actuelle, après s'être battues pour l'utilisation de maillots de bain islamiques "burkini" intégraux.

Sept femmes en costume burkini, accompagnées d'activistes du groupe de défense des droits de l'Alliance Citoyenne, se sont rendues dimanche dans les piscines de Grenoble pour réclamer le droit de se baigner – malgré une interdiction municipale sur le maillot de bain porté par les femmes musulmanes. Ils ont appelé l'interdiction était une discrimination.

Les femmes veulent que les piscines publiques, qui obligent actuellement les hommes à porter un caleçon de natation et les femmes à porter un bikini ou un maillot de bain une pièce, modifient leurs réglementations pour accueillir les porteurs de burkini.

Le député local Eric Ciotti, du parti de droite républicain, a déclaré sur Twitter que le burkini "n'a pas de place en France où les femmes sont égales aux hommes".

Mais Alliance Citoyenne a comparé l'action des femmes à celle de Rosa Parks, une icône de la défense des droits civiques américaine.

Les sauveteurs des piscines ont demandé la fermeture mercredi parce qu'ils "sont là pour assurer la sécurité et ils ne peuvent pas le faire quand ils doivent se soucier de la foule" générés par les maillots de bain controversés, a déclaré la mairie dans un communiqué.

"Nous travaillons à une solution positive" au problème, a-t-il ajouté.

Interdire les burkinis

Cette ligne est la dernière en France en ce qui concerne les vêtements couvrant le visage et le corps portés par les femmes musulmanes, que beaucoup perçoivent comme des femmes asservies dans un pays où les lois sur la laïcité sont strictes.

La France – le pays comptant la plus grande population musulmane d'Europe – a été le premier pays européen à interdire le voile intégral dans les espaces publics en 2011.

La Cour européenne des droits de l'homme a confirmé cette décision en 2014, rejetant les arguments selon lesquels l'interdiction du voile intégral contrevenait à la liberté de religion.

Plus tôt cette année, le détaillant de sport français Decathlon a été contraint de renoncer à son projet de vente du hijab d'un coureur en France après des critiques.

Les politiciens d'extrême droite ont exprimé leur opposition au burkini lundi, au lendemain de l'événement à Grenoble.

Le burkini était au centre d'une impasse dans plusieurs villes balnéaires françaises il y a trois ans. Certaines villes ont interdit le vêtement, affirmant qu'il s'agissait d'une menace à la sécurité, mais que les interdictions ont ensuite été annulées par un tribunal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *