Les Français font des adieux aux sauveteurs océaniques tués dans une tempête

Des milliers de personnes ont parcouru lundi une promenade de front de mer dans l'ouest de la France pour rendre hommage à trois volontaires de sauvetage en mer tués dans une tempête la semaine dernière.

Les trois hommes de la région sont morts après le chavirement de leur embarcation de sauvetage alors qu'ils venaient au secours d'un pêcheur au large des Sables-d'Olonne, point de départ de la course à la voile autour du monde des Golden Globes.

Quatre autres sauveteurs ont réussi à nager jusqu'à la sécurité.

Le corps du pêcheur, un retraité qui crevait pour augmenter sa pension, n'a pas été retrouvé.

Le président Emmanuel Macron a remis samedi à titre posthume aux volontaires la Légion d'Honneur, le plus grand honneur civil de France.

L’accident a été le plus meurtrier depuis plus de 30 ans pour le service français de sauvetage en mer SNSM et a plongé la communauté des marins dans le deuil.

Une foule nombreuse a pris part lundi à une marche silencieuse vers la plage, où le bateau de sauvetage en ruine a été amené à terre. Beaucoup portaient une seule rose rouge ou blanche qu’ils plantaient dans le sable.

Un groupe important de bénévoles de SNSM, vêtus de vestes orange lumineuses de marque déposée, a dirigé la marche et a été applaudi par les résidents pour leurs services.

Les marins et les pêcheurs étaient également en force, avec une flottille d'une centaine de bateaux, soutenue par un navire de guerre, tirant des fusées éclairantes et faisant retentir leurs sirènes.

Environ 15 000 personnes ont pris part à la cérémonie, selon les autorités locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *