Le rêve de la Coupe du Monde de France reste vivant – FBC News

Le rêve de la Coupe du Monde de France reste vivant - FBC News

La France avait besoin d'un vainqueur en extra-time pour battre le Brésil et se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde.

Ceci dans un match qui a vu trois buts rejetés aux côtés du score 2-1.

C’était un résultat juste à la fin, mais la lente claque de la foule menée à plein temps par l’équipe française était un spectacle confiant pour une équipe qui n’avait que peu progressé dans la ronde suivante.

L'article continue après la publicité

La France n’avait jamais perdu face au Brésil lors de leurs huit rencontres précédentes, mais n’a pas réussi à remporter la victoire en temps normal à cette occasion. Après avoir marqué un but refusé dans les 25 premières minutes, la France a profité de la fente pour Valerie Gauvin, mais un but égalisateur pour le Brésil à mi-parcours en deuxième mi-temps a compliqué les choses. La capitaine Amandine Henry, forcée de faire des prolongations, allait venir à la rescousse du capitaine et renvoyer le Brésil de Marta à la maison dans les 16 derniers pour la deuxième Coupe du monde consécutive.

"La France a tout ce dont elle a besoin pour gagner, cela ne fait aucun doute", a déclaré l'entraîneur du Brésil, Vadao, mais son équipe l'a disputée pendant plus de 100 minutes.

Dans une première moitié décousue de changement de possession de balle et d'arrêt pour fautes, aucune des deux équipes ne peut percer. Le Brésil a multiplié les tirs, mais c’est la France qui a été en avance pendant quelques minutes, si ce n’est pour un but refusé à la 24e.

Kadidiatou Diani, avec qui les Brésiliens ne pouvaient pas vivre tout au long du match, a dépassé deux défenseurs acharnés au fond de l'aile droite et a envoyé un centre dans la surface. La gardienne de but Barbara a sauté pour attraper le ballon, juste au moment où une tempête, Valérie Gauvin, l’a frappée pour la faire rebondir sur la ligne de but.

Cependant, une revue du VAR a révélé que Gauvin avait commis une faute sur Barbara, qui avait déjà une bonne prise du ballon à deux mains quand il le dirigeait des mains.

Les choses allaient toujours de travers, et la foule française n'était pas contente. Diani et Gauvin se sont alliés comme pour le but refusé pour ouvrir officiellement le score après 52 minutes de jeu. Diani a devancé Tamires en effectuant une incroyable descente dans l'aile droite avant de gagner le but, où elle a livré une passe bien équilibrée à Gauvin, qui a tapé du pied gauche.

La France était en avance, mais pas en sécurité. Les Brésiliens ont été galvanisés et égalisés pas dix minutes plus tard, cette fois aidés par le VAR. Leur but à la 62e minute de Thaisa a également été rejeté, mais le jeu hors-jeu qui a régné au début de la séquence a été renversé après un test VAR.

Le match était bel et bien joué, et le Brésil faisait parfois des efforts pour rester dans le match, attaquant même le meneur de jeu français Diani pour mettre fin aux attaques françaises. La France a terminé les 90 minutes plus fortes malgré le match de bout en bout, mais le Brésil aurait pu s'emparer du vainqueur – son but à la 86e minute avait été rejeté pour hors-jeu.

Maintenant, les stars brésiliennes vieillissantes seraient soumises à des tests de mise en forme. Tout a commencé mal, leur meilleure marque, Cristiane, a donné cinq minutes de retard à la musculature.

France a pris les rênes pour la plupart, mais a de nouveau failli prendre du retard au cours de la première période de 15 minutes, quand le demi-droit Marion Torrent a été surprise en train de dormir tandis que le Brésil répondait. La remplaçante du Brésil, Geyse, a envoyé le ballon à Debinha, qui s'était faufilé derrière la ligne française pour dribbler dans la surface. Elle aurait pu marquer sans Griedge Mbock Bathy qui aurait jeté son corps sur la ligne pour le bloquer.

Le vainqueur de la Coupe du Monde est arrivé à la reprise de la deuxième période de prolongation lorsque Henry a mis son pied gauche derrière un centre pour coup franc sur Majri. Les Français resteraient ensuite aux commandes, endurant les jambes brésiliennes fatiguées et ravissant la foule française en liesse qui restait pour fêter longtemps après le coup de sifflet final.

Le résultat montre que Marta, âgée de 33 ans, quitte la compétition où elle est peut-être la meilleure buteuse de tous les temps, mais Vadao reste confiante qu'elle n'a pas encore fini.

«Il est très peu probable que vous voyiez une autre Marta, avec son talent et son professionnalisme, son caractère, tout. Elle a joué comme milieu de terrain, comme arrière, toujours prête à contribuer. Je crois qu'elle a été brillante dans cette compétition.

"Je pense que des joueurs comme Cristiane et Marta joueront dans quelques années encore."

Vivre
Accorder

  • 95,4 FM
  • Suva, Nadi, Lautoka, Labasa
  • 95,2 FM
  • Sigatoka, Ba
  • 95,6 FM
  • Tavua
  • 95.8 FM
  • Rakiraki

Vivre
Accorder

  • 102,6 FM
  • Suva, Nadi, Lautoka, Labasa
  • 102,4 FM
  • Sigatoka, Ba
  • 102.8 FM
  • Tavua
  • 103.0 FM
  • Rakiraki

Vivre
Accorder

  • 97,8 FM
  • Suva, Nadi, Lautoka, Labasa
  • 97,6 FM
  • Sigatoka, Ba
  • 98.0 FM
  • Tavua
  • 98,2 FM
  • Rakiraki

Vivre
Accorder

  • 93.0 FM
  • Suva, Nadi, Lautoka, Labasa
  • 92.8 FM
  • Sigatoka, Ba
  • 93,2 FM
  • Tavua
  • 93,4 FM
  • Rakiraki

Vivre
Accorder

  • 100,2 FM
  • Suva, Nadi, Lautoka, Labasa
  • 100,0 FM
  • Sigatoka, Ba
  • 100,4 FM
  • Tavua
  • 100,6 FM
  • Rakiraki

Vivre
Accorder

  • 105.0 FM
  • Suva, Nadi, Lautoka, Labasa
  • 104.8 FM
  • Sigatoka, Ba
  • 105.2 FM
  • Tavua
  • 105.4 FM
  • Rakiraki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *