Le président français cherche-t-il à influencer les élections israéliennes? – Nouvelles d'Israël

French President Emmanuel Macron delivers a speech during the Court of Auditors solemn hearing to ma

Le président français Emmanuel Macron prononce un discours lors de l'audience solennelle de la Cour des comptes qui marquera le début de l'année à Paris, en France.
                 (crédit photo: REUTERS)

X

Cher lecteur,

Comme vous pouvez l'imaginer, plus de gens lisent le Jerusalem Post que jamais auparavant.
            Néanmoins, les modèles économiques traditionnels ne sont plus des publications durables et de qualité,
            comme la nôtre, sont obligés de chercher de nouvelles façons de continuer. Contrairement à de nombreux autres organes de presse,
            nous n'avons pas mis en place de paywall. Nous voulons garder notre journalisme ouvert
            et accessible et pouvoir continuer à vous fournir des nouvelles
            et l'analyse des lignes de front d'Israël, du Moyen-Orient et du monde juif.

En tant que l'un de nos fidèles lecteurs, nous vous demandons d'être notre partenaire.

Pour 5 $ par mois, vous aurez accès aux éléments suivants:

  • Une expérience utilisateur presque totalement dépourvue d'annonces
  • Accès à notre section Premium
  • Contenu du Jerusalem Report primé et de notre magazine mensuel pour apprendre l'hébreu – Ivrit
  • Un tout nouveau papier électronique présentant le journal quotidien tel qu'il paraît en Israël

Aidez-nous à grandir et à continuer à raconter l’histoire d’Israël au monde entier.

Je vous remercie,

Ronit Hasin-Hochman, PDG, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, rédacteur en chef

AMÉLIOREZ VOTRE EXPÉRIENCE DE JPOST À 5 $ PAR MOIS

     Montre moi plus tard

(JTA) – Quatre jours avant les élections générales israéliennes, le chef de l’opposition Yair Lapid a rencontré en privé le président français Emmanuel Macron à l’Elysée, à Paris.

Lapid, dont le parti bleu et blanc est au coude à coude dans les sondages avec le Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a atterri vendredi dans la capitale française pour la réunion. Les journalistes n'ont pas été invités à participer à l'échange.

La chaîne israélienne 2 a suggéré que la réunion était une initiative de Macron visant à "aider Lapid à remporter les élections" mardi.

Le personnel de Lapid a déclaré à la chaîne de télévision que le politicien discuterait avec Macron "du Moyen-Orient, de la menace iranienne et de la lutte contre l'antisémitisme en Europe".

Lapid a souscrit à Macron lorsque le politicien français s'était présenté aux élections de 2017. Mais l'année dernière, Lapid a publié une photo de lui-même vêtu d'un gilet jaune, en solidarité avec la vague de manifestations anti-Macron qui a balayé la France.

Macron a accueilli Netanyahu à plusieurs reprises, notamment lors d'un rassemblement de commémoration de l'Holocauste, traitant le Premier ministre beaucoup plus amicalement que ses prédécesseurs. Macron a appelé Netanyahu sous son surnom, Bibi, lors d'une visite en 2017 et a dit qu'il était un «cher ami».

Au cours des dernières semaines, Netanyahu s'est rendu à Washington, DC, pour une réunion avec le président Donald Trump. Certains ont dit que Trump avec la réunion et par d'autres moyens tente d'aider Netanyahu à remporter les élections.

Selon une moyenne de neuf sondages cette semaine, Lapid et les Blue and White de Benny Gantz ont remporté 31 sièges au Parlement, contre 27 pour le Likoud. Mais cela donne aussi au bloc de droite des partis qui s’est engagé à former une coalition au pouvoir avec Netanyahu au lieu de Gantz une majorité de 64 sièges au sein de la Knesset, qui compte 120 membres.

Rejoignez Jerusalem Post Premium Plus maintenant pour seulement 5 $ et améliorez votre expérience avec un site Web sans publicité et un contenu exclusif. Cliquez ici >>


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *