Le président de l'UBC a pris cette photo avec le président français lors d'une réunion "extraordinaire"

Le président de l'UBC a pris cette photo avec le président français lors d'une réunion "extraordinaire"

La présidente de l’Université de la Colombie-Britannique, Santa Ono, a fait du selfie sa marque de fabrique en publiant des centaines de photos au fil des ans avec des étudiants souriants.

Mais mercredi soir, son jeu de selfie a atteint un nouveau niveau: poser avec le président français Emmanuel Macron à l'Élysée, la résidence parisienne du président.

La séance photo a clôturé deux jours de réunions à l’Alliance U7, sommet mondial réunissant 48 dirigeants d’universités et le président français.

"C'était extraordinaire", a déclaré Ono à CBC News jeudi, tout juste après un vol rouge. "Je n'avais jamais eu ce niveau d'engagement avec un chef d'État auparavant."

Le sommet inaugural a réuni des dirigeants d'universités des pays du G7 et de 14 autres pays représentant deux millions d'étudiants, afin de s'attaquer aux problèmes les plus pressants au monde, notamment le changement climatique et les inégalités.

Les dirigeants ont élaboré une série d’engagements qu’ils ont votés et présentés à Macron.

Ono a déclaré que Macron avait passé environ trois heures avec les dirigeants universitaires, soulignant le rôle que les universités jouent dans l'avenir des relations internationales, y compris la liberté d'expression et la paix dans le monde.

Ono a également eu 15 minutes en tête-à-tête avec Macron, 41 ans, qui est président depuis 2017.

"Il a évidemment une très bonne place dans son cœur pour le Canada", a déclaré Ono. "Je pense que ses propres idées vont tout à fait dans le sens des valeurs des Canadiens."

Ono a déclaré qu'il avait réussi à obtenir 15 minutes en tête-à-tête avec le président français. (Soumis par UBC)

Quant à ce selfie? M. Ono a déclaré à l'avance que les dirigeants avaient appris que Macron était fan de l'autoportrait et que les autres présidents d'université avaient également sauté sur l'occasion.

Le résultat final: Ono, revêtu de son nœud papillon caractéristique, à côté de Macron, qui arborait un sourire sage.

Le président français a invité les dirigeants de l'université à sa résidence l'année prochaine pour donner suite à leurs actions, a déclaré Ono.

"Pour un chef d'Etat, passer trois heures avec les présidents d'université est sans précédent", a-t-il déclaré. "Cela nous motive vraiment."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *