Le ministre des Affaires étrangères discute de l'attaque sur la base du Mali avec un collègue français | Nouvelles

Le ministre des Affaires étrangères discute de l'attaque sur la base du Mali avec un collègue français | Nouvelles

"Les courageux soldats estoniens, aux côtés de nos alliés français, se trouvent au Mali pour soutenir la lutte contre les extrémistes islamiques et contribuer ainsi à la sécurité européenne", a déclaré Reinsalu dans un communiqué de presse du ministère. "Dans le monde actuel de menaces globalisées, leur présence au Mali renforce notre propre défense."

Il a souhaité un prompt rétablissement aux soldats estoniens et français blessés et a exprimé sa gratitude pour leur courage au Mali. Le Drian, à son tour, a remercié les soldats estoniens pour leur contribution à l'opération Barkhane.

Reinsalu a souligné que l'attaque de lundi au Mali contre une base militaire où des soldats estoniens, français et maliens servent encore unit l'Estonie et la France.

"La situation dans la région du Sahel est notre préoccupation commune et cette attaque démontre à nouveau l'importance des activités antiterroristes", a-t-il déclaré. "La vaste menace que représente l'extrémisme islamique oblige les gens à quitter leur domicile, ce qui aggrave les problèmes de migration, affectant ainsi directement l'Europe et l'Estonie".

Le ministre des Affaires étrangères a également remercié son homologue français pour le soutien et la contribution du pays aux forces de l'OTAN en Europe.

Lundi soir, des kamikazes ont attaqué la base militaire française de Gao, au Mali, où des troupes estoniennes et maliennes servent également. Six membres des forces de défense estoniennes (FED) ont été blessés et ont besoin de soins médicaux aux côtés des troupes françaises.

Des kamikazes ont attaqué la base avec un véhicule contenant un engin explosif improvisé (IED).

L'attaque a eu lieu à l'entrée de la partie française de la base, a déclaré le porte-parole de l'armée française, le colonel Frédéric Barbry, cité par le Defense Post. Les attaquants n'ont pas réussi à entrer dans la base elle-même.

Barbry a également confirmé que les blessures des troupes ne mettaient pas sa vie en danger.

Une source à Gao a déclaré à Nord Sud Journal que des soldats maliens avaient tiré sur un véhicule alors qu'il tentait de traverser un poste de contrôle situé à l'extérieur de la base. Les occupants du véhicule ont fait feu avant que le véhicule n'explose.

L'Estonie contribue à plusieurs missions au Mali

L'Estonie participe à l'opération Barkhane dirigée par la France depuis août 2018. Cette mission vise à soutenir la lutte contre le terrorisme islamique dans cinq pays du Sahel – la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad. Outre l'opération Barkhane, l'Estonie participe également à la mission de formation de l'UE au Mali (EUTM Mali) ainsi qu'à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

La participation à des opérations militaires internationales soutient les objectifs de la politique étrangère et de sécurité de l'Estonie en tant que futur membre du Conseil de sécurité des Nations Unies, a précisé le ministère.

Téléchargez l'application ERR News pour Android et iOS maintenant et ne manquez jamais une mise à jour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *