Le Japon et la France signent un accord de partenariat sur les pièces d'avion

Le Japon et la France signent un accord de partenariat sur les pièces d'avion

Les gouvernements japonais et français ont convenu de renforcer les partenariats avec le secteur privé pour la production de moteurs, de sièges et d'autres équipements d'avion, ont annoncé lundi des sources.

Le ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie et l'Autorité de l'aviation civile française concluront un protocole de coopération lors du Salon international de l'aéronautique de Paris, qui se tiendra chaque année à partir du 17 juin.

Ce mémorandum encouragera la coopération en matière de production et d’innovation technologique entre le groupe aéronautique français Safran Group et des sociétés et instituts de recherche japonais.

Safran, qui possède une forte présence dans les équipements d'avion, tels que les appareils électroniques et les trains d'atterrissage, vend dans le monde entier des moteurs pour des avions de petite taille via une société commune avec le conglomérat américain General Electric Co.

La partie japonaise, soucieuse de développer son industrie aéronautique, commencera à préparer la production de pièces de moteurs et d’autres équipements aéronautiques pour Safran, sur la base du mémorandum.

"Les petites et moyennes entreprises nationales montrent de l'intérêt", a déclaré une source.

Le Japon cherchera également à développer conjointement de nouveaux moteurs, une technologie d'électrification et des outils d'intelligence artificielle pour la gestion des avions avec la partie française.

Dans le même temps, le gouvernement français et Safran vont intensifier leurs efforts pour mettre en place une chaîne logistique pour l’Asie, y compris le Japon, dans l’espoir de conquérir le marché de la région.

Les constructeurs japonais de machinerie lourde Mitsubishi Heavy Industries Ltd. et IHI Corp., ainsi que les sociétés de Nagoya et Niigata impliquées dans les plans de développement industriel des avions de leurs villes respectives, exposeront au salon aéronautique.

L’industrie aéronautique japonaise, y compris la production de cellules, a enregistré des ventes de près de 1 800 milliards de yens l’an dernier, soit environ 10% de la taille de l’industrie américaine. Le gouvernement japonais espère porter les ventes annuelles à 3 000 milliards de yens d’ici 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *