Le géant oublié du rugby gallois prospère en France après avoir joué dans la plus célèbre des jeunes équipes galloises

Le géant oublié du rugby gallois prospère en France après avoir joué dans la plus célèbre des jeunes équipes galloises

Il est au début de sa carrière et a déjà fait partie de quelque chose que peu de Gallois vivront.

Mais pour la plupart des fans de rugby occasionnels, Carwyn Jones restera un mystère.

Faites-en un mystère complet, peut-être.

La 18e seconde ligne 6 pieds 5 pouces s'est rapidement imposée dans l'équipe des moins de 20 ans du Pays de Galles qui a atteint la finale du Championnat du monde junior en 2013. L'équipe qui a frôlé la gloire était composée d'Ellis Jenkins, Elliot Dee et Rhodri Williams. , Sam Davies et Hallam Amos, qui ont tous gagné des capes seniors.

Mais la carrière de Jones a pris un chemin différent.

Vous pouvez lire ce qui est arrivé à chaque membre de cette équipe célèbre ici.

Alors que MM. Jenkins, Dee, Davies, Williams et Amos ont pris le grand chemin du match d’essais, Jones a bouclé la clôture de 50 matchs pour Carmarthen Quins avant de se diriger vers Ealing Trailfinders.

Le Pays de Galles Sam Davies tente de percer la défense anglaise lors de la finale du Championnat du monde junior 2013 à Vannes

Après son passage au club français du RC Vannes en 2017, Jones a confié à WalesOnline qu’il alignait le changement: «C’est une vraie aventure. Je vais essayer ici pendant quelques années, puis je verrai où cela me mènera.

«J'aimerais revenir à la maison et jouer à nouveau au rugby régional un jour.

"Espérons que l'occasion se présentera une deuxième fois."

Pas encore, semble-t-il, pour le produit Haverfordwest et l'ancien joueur de l'académie Scarlets cette semaine qui a écrit sur une prolongation de contrat avec Vannes.

C’est seulement pour un an, mais cela souligne que le jeune homme de 26 ans profite de la vie en France et n’est pas pressé de rentrer à la maison.

"Je suis vraiment content de rester à Vannes", a-t-il déclaré.

«Je pense que nous pouvons faire quelque chose de spécial ici et c'est un club avec un énorme soutien du public. J'ai apprécié les deux dernières années sur le terrain et je suis impatient de terminer cette saison et de commencer la prochaine. "

Carwyn Jones va tenter sa chance contre les Samoa lors de la marche du pays de Galles vers la finale du Championnat du monde junior 2013

Son ancien club, Carmarthen Quins, pense que le rugby gallois manque d'un bon joueur.

«Carwyn est un acte de classe», a déclaré Steff Thomas, responsable du rugby.

«Nous avons essayé de le signer de nouveau, mais je suppose qu’il profite du climat, du style de vie et du rugby en France.

«Mon opinion personnelle est qu'il a peut-être été libéré un peu tôt au niveau académique, ici. Il avait probablement encore un peu de croissance en lui physiquement.

«Mais c’est le mérite qui lui revient: il joue dans une ligue qui a de véritables brutes et sur la preuve de la vidéo que nous avons vue, c’est plus que de la sienne.

«Je suis surpris qu’il ne joue pas pour l’une des régions du pays de Galles.

«Il m'a dit qu'il aimerait revenir et jouer de manière professionnelle. Mais peut-être que ce n’est pas le bon moment et qu’il a décidé de rester en France. "

Carwyn Jones sur la charge

Jones a disputé 39 matchs avec Vannes, qui disputera le Pro D2 en France, une section qui contient quelques grands noms tels que Brive, Biarritz et Béziers. Après quatre victoires consécutives, Vannes cherche à se qualifier pour les séries éliminatoires.

Lors de cette finale mondiale junior, il y a six ans, les moins de 20 ans du Pays de Galles se retrouvaient 23-15 contre une équipe anglaise incluant Jack Nowell, Anthony Watson, Henry Slade, Alec Hepburn, Luke Cowan-Dickie, Jack Clifford et Ross Moriarty. finalement jeter dans son sort avec le pays de Galles.

Aux côtés de Rhodri Hughes, Jones a mené une campagne solide, ajoutant du lest au pack gallois et contribuant à de solides performances en mêlées tout au long du tournoi.

"Le problème, c’est avec Carwyn, c’est un homme tranquille et des hommes parfois calmes peuvent passer inaperçus", a déclaré Steff Thomas.

“Mais il était vraiment un bon joueur pour nous.

Jake Ball of Wales prend Siale Piutau de Tonga

«C’est un joueur n ° 4, un joueur du moule de Jake Ball, un homme fort qui porte avec force.

"C'est bien pour lui qu'il va bien."

Un gallois qui revient en France chez les Quins s'appelle Ben Leung.

L’ancien pays de Galles des moins de 20 ans, qui a déjà joué pour Cardiff Blues et les Scarlets, est parti jouer à Bergerac dans Federale 1 l’année dernière.

Mais le joueur de 24 ans a signé un contrat pour revenir chez Quins, pour qui il a fait quatre apparitions en 2014-15.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *