Le coq Maurice dans la bruyante bataille judiciaire française avec ses voisins

Le coq Maurice dans la bruyante bataille judiciaire française avec ses voisins

Copyright de l'image
AFP

Légende

Maurice fait juste ce que font les coqs, dit sa propriétaire Corinne Fesseau

Un coq nommé Maurice, dont le chant du matin a écorché ses voisins, est devenu le centre d’une bataille judiciaire en France.

Le coq a été accusé d'avoir causé la pollution sonore par un couple de retraités avec une maison de vacances sur la pittoresque île française d'Oléron.

Sa propriétaire, Corinne Fesseau, affirme que sa queue fait simplement ce que font les coqs.

Ni Maurice ni ses accusateurs n'étaient présents au tribunal de Rochefort, dans l'ouest du pays, pour la procédure engagée jeudi.

Mais le coq, qui est devenu une célébrité locale, a reçu le soutien de propriétaires de coqs rassemblés devant le tribunal.

Copyright de l'image
AFP

Légende

Corinne Fesseau avec Maurice dans son jardin à Saint-Pierre-d'Oléron à La Rochelle

Les plaignants, Jean-Louis Biron et Joëlle Andrieux, ont construit une résidence de vacances dans le village de Saint-Pierre-d'Oléron il y a une quinzaine d'années, qui est devenue plus tard leur maison de retraite.

Une des raisons pour lesquelles ils ont choisi la région, ont-ils dit, était en raison de sa tranquillité. Mais des problèmes avec Maurice, et ce qu'ils décrivent comme son chant excessif, ont commencé en 2017.

Ils se sont plaints auprès de Mme Fesseau, qui vit à Oléron depuis 35 ans, provoquant un désaccord qui est devenu un différend faisant la une des journaux.

Pour Mme Fesseau et ses partisans dans la communauté locale, le problème est simple: les coqs font partie du mode de vie rural et il est déraisonnable d'exiger qu'ils cessent de chanter.

La question de savoir s'il faudra ou non faire quelque chose à propos de Maurice sera maintenant examinée par la cour. Un verdict doit être rendu en septembre.


Vous pourriez aussi aimer:

La lecture multimédia n'est pas prise en charge sur votre appareil

Légende du médiaLes lentilles et les lémuriens aimants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *