Le chômage français au plus bas depuis 10 ans

Le président français Emmanuel Macron & nbsp | & nbspPhoto de crédit: & nbspAP

Le président français Emmanuel Macron a reçu jeudi une relance des chiffres montrant un taux de chômage à son plus bas niveau depuis 10 ans, mais le taux de 8,7% est toujours beaucoup plus élevé que dans les autres poids lourds européens.

L'indicateur de chômage a légèrement diminué de 0,1 point par rapport à la même période en 2018 pour atteindre son plus bas niveau depuis 2009, a déclaré l'institut national de la statistique INSEE.

Macron, un centriste pro-entreprises, a fait du chômage sa priorité principale et elle a chuté – bien que graduellement – de 9,4% à son entrée en fonction en mai 2017.

Le "halo du chômage", décrit par l'Insee comme étant "ceux qui souhaitent travailler mais sont classés comme étant inactifs, soit parce qu'ils ne sont pas immédiatement disponibles pour travailler (dans un délai de deux semaines)" ou parce qu'ils ne cherchent pas activement du travail. "

Leur nombre a diminué de 89 000 par rapport à 12 mois, pour atteindre 1,4 million.

La France souffre d'un chômage chronique élevé depuis des décennies et son taux de chômage est toujours plus du double de celui de la Grande-Bretagne et beaucoup plus élevé qu'en Allemagne, les deux autres grandes économies d'Europe.

Le chômage en Allemagne, qui compte la plus grande économie d'Europe, a atteint son plus bas taux depuis la réunification en avril 1990, avec seulement 4,9% de la population active à la recherche d'un emploi.

Le taux de chômage britannique est à 3,8%, son plus bas niveau en 45 ans, malgré les turbulences économiques créées par le Brexit.

Les travailleurs français bénéficient d'une protection de l'emploi plus élevée, mais l'inconvénient est que les employeurs sont plus réticents à embaucher, car il est plus difficile de licencier le personnel quand ils le souhaitent ou le souhaitent.

L’économie française s’est améliorée, mais elle a également été freinée par des manifestations de type "veste jaune" qui ciblent souvent les centres villes le samedi, rendant les achats très dangereux à certains moments.

En 2018, le produit intérieur brut (PIB) français a augmenté de 1,5% par rapport à 2,3% en 2017, en raison notamment de la faiblesse de la demande des consommateurs.

Au premier trimestre de 2019, le PIB français a augmenté de 0,3%, selon les données compilées par le service de statistique de l'Union européenne, Eurostat.

Le PIB britannique a quant à lui progressé de 0,5%, tandis qu'en Allemagne, où l'activité économique a stagné au second semestre de 2018, il a progressé de 0,4%.

Macron veut maintenant offrir des réductions d'impôts de 5,0 milliards d'euros (5,6 milliards de dollars) aux personnes dont les salaires sont au bas de l'échelle en réponse à près de six mois de protestations contre le niveau de vie de la part des manifestants anti-gouvernementaux "gilet jaune".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *