Le Bombardier Biscuit de Betsy se rend en France pour commémorer le 75ème anniversaire du jour J

Un avion historique de la Seconde Guerre mondiale est de retour en France pour commémorer le 75ème anniversaire du jour J.

"Betsy’s Biscuit Bomber" a commencé son voyage en Normandie ici même sur la côte centrale au début du mois de mai. Le Skytrain Douglas C-47 de 1944 a quitté Paso Robles pour se rendre en avion, avant de partir visiter d’autres villes des États-Unis en vue de son anniversaire.

Le 6 juin 1944 marque le jour du Jour J qui a été inventé lorsque près de 160 000 soldats alliés ont pris d'assaut les plages de Normandie au beau milieu de la Seconde Guerre mondiale. Environ 24 000 soldats sont arrivés avant l'attaque. Des parachutistes et des planeurs de nuit y sont restés toute la nuit.

Les membres de l’équipage ont accompagné le bombardier à biscuits Betsy’s. Sherman Smoot, Scott Stelzle, Shane Wallace, Bill Frost, John Doyle et Hector Camacho l’aident dans son voyage et ses reconstitutions. En deux mois, ils auront parcouru 13 000 milles au total pendant 130 heures sur deux continents.

Le Bombardier Biscuit de Betsy a effectué une performance lors d’un spectacle aérien à Chino avant de passer à un survol anniversaire pour Frederick, Maryland, puis à un survol commémoratif au-dessus du cimetière national d’Arlington en Virginie.

Betsy suivit le chemin menant à Oxford, dans le Connecticut, pendant trois jours de formation à la reconstitution de l’invasion du jour J. L’appareil a ensuite rejoint une flotte américaine de près de 20 C-47 d’époque pour traverser l’océan Atlantique.

Elle s'est rendue à l'étranger plus tard au mois de mai dans les villes européennes du Groenland, d'Islande, d'Écosse et du Royaume-Uni. Cela a amené Betsy à rejoindre plus de 30 autres modèles du même avion à Daks Over Normandy afin de participer à la reconstitution. Les organisateurs de l’événement Daks Over Normandy affirment que c’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que ces nombreux appareils similaires seront exposés au même endroit.

Pendant son séjour en Normandie, le Bombardier Bombardier de Betsy a été utilisé à bon escient, car les escadrons de parachutistes ont pratiqué leurs sauts en prévision des événements du Jour J.

Le biscuit bombardier de Betsy fera un arrêt rapide en Allemagne pour le pont aérien de Berlin et une célébration de trois jours à Venise, en Italie, avant de célébrer les vacances de la fête de l’indépendance à Cody, dans le Wyoming, et de rentrer chez lui au musée Estella Warbirds à Paso Robles en juillet.

Les visiteurs peuvent aller voir le Bombardier Bombardier de Betsy à son retour dans la région en se rendant au musée du jeudi au dimanche de 10h à 16h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *