L’Australie bat le Brésil à la Coupe du monde de football féminin, Matildas, a marqué

L’Australie bat le Brésil à la Coupe du monde de football féminin, Matildas, a marqué

Les Matildas ont maintenu leur campagne de Coupe du Monde avec un retour remarquable en s'imposant 3-2 contre le Brésil à Montpellier.

Après une défaite face à l'Italie lors de son match d'ouverture, les Australiens faisaient face à la menace d'une élimination en phase de groupes et ces craintes se sont aggravées lorsqu'ils se sont inclinés 2-0 en première mi-journée, vendredi matin.

Mais Sam Kerr et Cie ont montré un esprit combatif devenu synonyme d’équipes sportives australiennes et c’était tout à fait approprié. La victoire palpitante a été remportée la même semaine, 13 ans après que Tim Cahill eut provoqué la victoire du Socceroos sur le Japon à la Coupe du monde 2006.

Le Brésil a ouvert le score lorsque la star de Matildas, Elise Kellond-Knight, a été jugée avoir abattu un adversaire dans la surface en tirant sur sa chemise. La vétéran Marta a pris les devants et a fait le commerce depuis le point de penalty pour le faire 1-0.

C'était un cruel rebondissement pour l'Australie de concéder si peu de temps après un cri de pénalité, qui a été rejeté après que VAR soit entré en jeu et a statué que Tameka Yallop était coupable d'un ballon de handball avant de lancer dans la surface et de faire une chute après 20 minutes. .

Le Brésil a doublé son avantage en 38 minutes quand Debinha a trouvé la noix de muscade soyeuse et une balle dans la tête qui a tiré dans un centre parfait pour Cristiane. L'attaquant a grimpé pour marquer la seconde place de son équipe.

Mais avec leur place en France sur la ligne, les Matildas ont trouvé leur rythme. Ils avaient trouvé de la place sur les flancs et battu des centres sans aucune récompense pendant la majeure partie de la première mi-temps, mais ils ont finalement remporté la médaille d’or dans le temps additionnel précédant la pause.

Le Brésil a dégagé un centre mais n’a pas pu gérer le suivi et l’attaquant de Chloe Logarzo a trouvé Caitlin Foord, qui a placé le ballon au-dessus de la ligne pour permettre aux Australiens de revenir dans le match.

Juste avant l'heure, l'Australie était de nouveau enthousiasmée par Logarzo. Sa balle dans la boîte s'est transformée en un objet de beauté lorsque Kerr s'est dirigée droit vers elle, entraînant avec elle deux défenseurs brésiliennes. Les trois joueurs ont raté le ballon, mais ont distrait suffisamment la gardienne brésilienne Barbara, qui était en retard, qui a retrouvé le fond des filets pour porter le score à 2-2.

Les Matildas n’étaient pas au rendez-vous et la tête égarée d'un défenseur brésilien permit à son défenseur de marquer un but après 68 minutes mais pas avant.

Le juge de touche a levé son drapeau en disant à l'arbitre que Kerr était hors-jeu. Même si elle n’a pas touché le ballon, l’officiel a fait l'appel, car elle pensait que Kerr s'était ingéré dans le jeu et avait affecté le défenseur qui avait marqué le but.

Après un long délai pour vérifier auprès de VAR, le juge de touche a été écarté et Kerr a été réputé ne pas avoir forcé la main du défenseur, ce qui signifie que le but était maintenu.

La victoire 3-2 donne maintenant à l’Australie cinq victoires consécutives sur le Brésil, puissance du football, et le maintient en vie avec trois points en deux matches de la Coupe du monde. Les Matildas affronteront la Jamaïque lors de leur dernier match avant les huitièmes de finale du tournoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *