L'Angleterre des moins de 21 ans perd le match d'ouverture face à la France par 2-1

L'Angleterre des moins de 21 ans perd le match d'ouverture face à la France par 2-1

L'Angleterre a eu le cœur brisé contre la France lors de son premier match des moins de 21 ans, après un but de Aaron Wan-Bissaka en fin de match, qui avait scellé une victoire improbable pour Les Bleus.

Les Young Lions avaient à juste titre mené la bataille à Cesena, après un but magnifique de Phil Foden qui avait éclairé le touchpaper avec une conclusion que vous ne pouviez pas quitter des yeux.

France 2-1 Angleterre

  • Finales du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA
  • Mardi 18 juin 2019
  • Cesena, Italie
  • Live on Sky Sports

Après une première période au cours de laquelle l'équipe de Aidy Boothroyd a créé une foule d'occasions et que la France manque un penalty, le match a explosé après la pause, alors que Foden inscrivait pour la première fois son premier but des moins de 21 ans.

Mais avec l’Angleterre réduite à dix hommes à la suite de l’inscription de Hamza Choudhury à la revue VAR et à l’absence d’un penalty pour la France, il a fallu deux buts dans les dernières minutes pour faire basculer le match en faveur de la France.

Tout a commencé aussi différemment, avec une ouverture électrique de l’Angleterre, qui a passé les 15 premières minutes fermement sur le pied avant et qui sentira qu’il devrait alors avoir une longueur d'avance.

Tout d’abord, Ryan Sessegnon a réussi à percer la surface et a réussi à franchir la surface. Le défenseur français Ibrahima Konaté a eu la chance de ne pas marquer de but alors que son tir dégagé marquait à la sécurité.

Le gardien anglais Dean Henderson était en forme pour les Young Lions

Dominic Solanke guidait ensuite un tir loin de près, après que le centre gauche de Demarai Gray l'ait capturé dans le centre.

Mais c’est la France qui avait les meilleures chances de la première période, après avoir obtenu un coup de pied à la 25e minute, alors que Jake Clarke-Salter était durement jugé avoir manoeuvré le ballon en bloquant la tête de Mousa Dembele à bout portant.

Mais l’homme de la justice, Dean Henderson, a deviné que le but était bien de faire une belle sauvegarde et d’annuler le tir de Dembele.

Henderson a de nouveau contrecarré Dembele dix minutes plus tard, lorsque l'ancien attaquant de Fulham and Celtic a réussi un tir au but, mais le buteur de Manchester United était à nouveau à la hauteur.

Gray a ensuite eu deux occasions de se qualifier avant la pause, d’abord lorsqu’il a été dégagé par la passe en diagonale longue de Jay Dasilva. Il a ensuite envoyé un pied droit féroce dans le filet latéral. Il a ensuite tiré depuis le bord d’une zone encombrée.

Phil Foden était une menace tout au long et a ouvert le score

Le but de l’Angleterre est cependant arrivé moins de dix minutes après la reprise et c’était un moment merveilleux pour Foden. Ramassant la balle dans le chenal gauche, et apparemment dans un espace restreint, il se précipita à l'intérieur et en direction de la surface, la balle laissant à peine le bout de son orteil.

Rencontrant deux chemises bleues sur le bord de la surface, il repoussa rapidement la balle vers la gauche avant de percer un tir bas sur le but adverse, le gardien français Paul Bernardoni et le blottissant dans le coin inférieur.

Cinq minutes plus tard, l’Angleterre pensait avoir doublé son avance lorsque Solanke passait sur la gauche pour rejoindre Sessegnon mais un drapeau hors-jeu était levé pour le refuser, ce qui fut un moment crucial dans la compétition.

Quelques instants plus tard, la France était passée à l’autre bout et le dernier défi de Choudhury contre Jonathan Bamba dans la surface ne laissait à l’arbitre aucune autre option que de leur accorder un deuxième coup-franc.

Pour aggraver les choses, après une réservation initiale pour Choudhury, un coup d’œil à la retransmission de l’arbitre a permis de constater que la mise en garde initiale de l’homme de Leicester City était échangée contre un carton rouge.

Houssem Aouar a repris les pénalités de Dembele et, bien que Henderson ne puisse pas s’en approcher cette fois-ci, ses efforts se sont effondrés pour permettre aux Young Lions de se tirer d'affaire.

Aaron Wan-Bissaka veut s'attaquer au Français Moussa Dembele

La France a commencé à faire avancer les hommes à la recherche d’un égalisateur et Henderson a dû faire un arrêt décisif pour renverser le tir de Jonathan Ikone au-dessus de la barre alors que le match se déroulait dans les derniers assauts.

Il ne pouvait toutefois pas arrêter Ikone à la 89e minute, lorsque la même manœuvre lui a permis de revenir à l'intérieur et de percer un pied gauche dans le coin inférieur pour ramener la France à égalité.

Et c’était au cœur de la bataille en arrêt de jeu, lorsque sa demi-volée bondissait maladroitement vers le but, où la tentative de blanchissage de Wan-Bissaka s’est malheureusement soldée par un ballon détourné sur le toit de son propre filet pour infliger une cruelle défaite au match. Jeunes Lions.

L’Angleterre aura une chance de rebondir vendredi soir, lorsqu’elle jouera son prochain match contre la Roumanie dans son deuxième match du groupe.

Consultez nos statistiques du centre de match Opta du match.

Angleterre: 1 Dean Henderson (Manchester United), 2 Aaron Wan-Bissaka (Crystal Palace), 3 Jay Dasilva (Chelsea), 4 Jake Clarke-Salter (Chelsea) (c), 5 Fikayo Tomori (Chelsea), 7 Demarai Grey (Leicester). James Maddison (Leicester City), 9 Dominic Solanke (AFC Bournemouth), 10 Phil Foden (Manchester City), 11 Ryan Sessegnon (Fulham), 16 Hamza Choudhury (Leicester City).

Substituts: 18 Mont Mason (Chelsea) pour Solanke 71, 19 Dominic Calvert-Lewin (Everton) pour Sessegnon 75, 23 Tammy Abraham (Chelsea) pour Grey 75

Substituts pas utiliserd: 6 Kieran Dowell (Everton), 12 Jonjoe Kenny (Everton), 13 Angus Gunn (Southampton), 14 Lloyd Kelly (AFC Bournemouth), 15 Ezri Konsa (Brentford), 17 Harvey Barnes (Leicester City), 20 Morgan Gibbs- White (Loups), 21 Reiss Nelson (Arsenal), 22 Freddie Woodman (Newcastle United)

L'entraîneur-chef: Aidy Boothroyd

Buts: Phil Foden 54

Carte rouge: Choudhury 63

France: Paul Bernardoni, Colin Dagba, Fode Ballo-Touré, Dayot Upamecano, Ibrahima Konaté, Jonathan Ikone, Jeff Reine-Adélaïde, Houssem Aouar, Lucas Tousart (c), Moussa Dembele, Jonathan Bamba

Substituts: Olivier Ntcham pour Bamba 66, Philippe Mateta pour Tousart 73, Marcus Thuram pour Aouar 82

Substituts non utilisés: Kelvin Amian, Matteo Guendouzi, Ibrahima Sissoko, Maxence Prevot, Gautier Larsonneur, Romain Del Castillo, Malang Sarr, Moussa Niakhaté, Anthony Caci

L'entraîneur-chef: Sylvain Ripoll

Buts: Jonathan Ikone 89 ans, Aaron Wan-Bissaka 90 + 5 OG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *