La Géorgie négocie avec l'Allemagne, la France, la Pologne et Israël au sujet de l'emploi légal

La Géorgie négocie avec l'Allemagne, la France, la Pologne et Israël au sujet de l'emploi légal

La Géorgie négocie avec trois États membres de l'UE, l'Allemagne, la France et la Pologne, afin de permettre à des Géorgiens de travailler légalement dans ces pays, ainsi qu'avec Israël, selon le ministère des Affaires étrangères de la Géorgie.

Un accord a déjà été conclu avec la France.

L’emploi légal de Géorgiens est l’une des priorités du ministère des Affaires étrangères, car de tels accords réduiront le nombre de migrants clandestins et renforceront la qualification des ressortissants géorgiens », a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

Un projet pilote est en cours avec la Pologne, avec jusqu'à 45 citoyens géorgiens employés légalement, a indiqué le ministère.

Selon le programme, les Géorgiens employés à l'étranger ne sont autorisés à rester et à travailler que temporairement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *