La France sur le point de laisser tomber Mathieu Bastareaud pour la Coupe du monde de rugby – reportage

La place de Mathieu Bastareaud pourrait être menacée dans l'équipe de France de la Coupe du Monde de Rugby, selon un rapport.

Hagen Hopkins

La place de Mathieu Bastareaud pourrait être menacée dans l'équipe de France de la Coupe du Monde de Rugby, selon un rapport.

La France pourrait sacrifier le vice-capitaine Mathieu Bastareaud dans le besoin de vitesse lors de la Coupe du monde de rugby.

UNE Midi Olympique Un reportage spécule que le centre de Toulon – surnommé la Bête – pourrait avoir du mal à former une équipe de 31 joueurs plus six réservistes en attente qui seront nommés mardi.

Des changements sont attendus après une nouvelle campagne décevante des Six Nations par la France.

Le nouvel entraîneur de la France, Fabien Galthie, qui succédera à Jacques Brunel après la Coupe du monde, a participé aux discussions sur la composition de l’équipe.

LIRE LA SUITE:
* Les fougères noires perdent en France et remportent le titre mondial
* Lomax confirmé pour les ouragans
* Nouvelle attaque de Folau sur les homosexuels
* Gibson sous le regard des Tahs

L'ancien demi-gardien d'essai français assistera Brunel lors du tournoi au Japon.

"Il veut imprégner le groupe français pour le Japon de sa philosophie de jeu", Midi Olympique signalé.

Mathieu Bastareaud affronte le flanker anglais Tom Curry dans un match des Six Nations.

Mike Hewitt

Mathieu Bastareaud affronte le flanker anglais Tom Curry dans un match des Six Nations.

Galthie a eu des entretiens avec Brunel lors d'une réunion de l'équipe de coaching et de direction à Bordeaux.

Le nouvel entraîneur Jean-Baptiste Élissalde a également participé aux discussions.

Le reportage a affirmé que les cerveaux français voulaient "apporter plus de rapidité d'exécution" dans le plan de match français, ce qui indiquait à davantage de coureurs le coût des puissants joueurs.

L'entraîneur de la France, Jacques Brunel, est conscient de la nécessité d'accroître la vitesse de son équipe pour la Coupe du monde de rugby.

Anthony Au-Yeung

L'entraîneur de la France, Jacques Brunel, est conscient de la nécessité d'accroître la vitesse de son équipe pour la Coupe du monde de rugby.

Bastareaud et Paul Willemse, né en Afrique du Sud, étaient "deux joueurs qui pourraient payer pour ce changement de philosophie".

Brunel a déclaré lors d'une conférence récente que la direction française "donnait des objectifs de performance aux joueurs".

"S'ils ne les remplissent pas, ils n'iront pas au Japon. Même si je les sélectionne au début, je ne leur donnerai pas de cadeaux."

Bastareaud, âgé de 30 ans, qui compte 54 sélections, a fait ses débuts en test en 2009.

Le milieu de terrain de 120 kg a été capitaine de la France en l'absence du skipper régulier Guilhem Guirado.

Après la Coupe du Monde, Bastareaud prend une année sabbatique à Toulon pour jouer pour une franchise new-yorkaise dans le premier championnat de rugby des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *